Basket Roel Moors, l’entraîneur des Giants, était furieux à l’issue de la défaite de ses couleurs.

Battus alors qu’ils avaient tout en main pour l’emporter, les Giants ont craqué dans les deux dernières minutes du match. Pourtant, pour le coach anversois, il n’y a pas photo : Anvers est la meilleure équipe. "Cela fait trois matchs que j’ai le même sentiment : on est la meilleure équipe, lance-t-il. On a fait quelques erreurs en oubliant des rebonds alors qu’on connaît le jeu de Vincent Kesteloot. C’est très frustrant mais ce n’est pas fini."

Par contre, Roel Moors en a profité pour passer un énorme coup de gueule sur l’arbitrage. Il faut dire que depuis le début de ces finales, il n’est certainement pas tout blanc mais c’est surtout l’attitude du camp ostendais qui a été fustigé. "On me dit qu’il faut rester calme, je ne cherche pas d’excuses mais la pression qu’ils mettent sur les arbitres, c’est inacceptable. C’est de la manipulation car ça commence même avant le début du match. Ce n’est pas sérieux : Ostende conteste chaque coup de sifflet et même ceux qui ne sont pas sifflés. Ces finales méritent mieux sur les bancs aussi", conclut-il, particulièrement énervé.

Jeudi , Anvers n’aura pas le choix : il faut gagner sous peine de voir Ostende soulever un huitième trophée consécutif. "Je suis content de la réaction de mes gars du banc. Ça nous avait manqué dimanche et mentalement, j’ai confiance en mes gars qui ont prouvé qu’ils sont capables de le faire", conclut Dario Gjergja.