Dans une ambiance folle, les Bruxellois se sont payé le scalp du Spirou.

Après son exploit au Spiroudome mardi après deux prolongations, le Brussels n’était plus qu’à 40 minutes de la demi-finale. Mais avant de rêver, encore fallait-il venir à bout d’un Spirou revanchard. Mais il était écrit que les Bruxellois auraient un rôle à jouer cette saison. Au terme d’un match à nouveau exceptionnel, les joueurs de Serge Crevecoeur se sont offerts le scalp du Spirou, rien que ça, pour leur première participation aux playoffs.

Pourtant, en début de match, on sentait des Carolos appliqués. Schwartz alimentait le marquoir tandis que Tumba était un véritable mur défensif. Gamble complètement muselé, ce sont les visiteurs qui prenaient le meilleur départ grâce à une bonne circulation de balle, bien plus fluide que mardi où seuls les frères Baron touchaient le cuir (4-11 et 14-19). Visiblement un peu tendus par l’enjeu, les Bruxellois mettaient un quart-temps avant de trouver la bonne carburation. Tumba sur le banc, Gamble trouvait enfin le chemin de l’anneau pour remettre les locaux sur les bons rails (24-26).

Malgré 14 rebonds offensifs, le Spirou n’arrivait plus à alimenter le marquoir tandis que Sims, invisible mardi, prenait les choses en main pour permettre au Brussels de rejoindre les vestiaires en tête (32-32 et 41-37). Après la pause, c’est une équipe du Brussels transfigurée qui remontait sur le parquet. Les Bruxellois se la jouaient à la Golden State, enfilant les tirs primés avec un Donald Sims dans le rôle de Steph Curry. Le Spirou était submergé et les protégés de Serge Crevecoeur plantaient un 16-2 pour prendre le large (57-41 à la 24e). Dans le dur, les visiteurs s’en remettaient, une fois encore, à Libert pour espérer arracher la belle (61-51 à la 30e).

Faisant preuve d’un métier étonnant et d’une insolence toute aussi étonnante à l’image d’un Loubry qui plantait des tirs incroyables, le Brussels ne lâchait rien pour s’offrir le plus bel exploit de sa jeune histoire en D1 (72-53 et 90-67). Les Bruxellois ont maintenant rendez-vous avec Alost en demi-finale.