Basket

Groningen (P-B) - Brussels : ce soir à 19h30

Les Bruxellois se présentent avec des ambitions sur la scène continentale.

"J’aimerais que le club du Brussels passe un cap sur la scène européenne également cette saison." Les mots de Serge Crevecœur en avant-saison avaient le mérite d’être clairs. Le mentor bruxellois se veut ambitieux et considère donc le front européen comme un réel objectif avec l’envie avouée de sortir de son groupe et passer au tour suivant.

Il y a deux ans, lors de sa dernière participation à une Coupe d’Europe, le Brussels avait glané deux succès lors de la phase de poules (face à la formation bulgare de Balkan et face à l’équipe hongroise de Kormend). Un bilan insuffisant pour se qualifier l’équipe de la capitale mais qui avait néanmoins donné l’eau à la bouche des dirigeants bruxellois. Cette troisième participation continentale en l’espace de quatre ans prouve que le Brussels a acquis un certain statut même si le début de saison a été assez difficile sur le plan belge.

Quelques jours après une victoire étriquée en Coupe de Belgique sur le terrain d’Ypres (69-72), une équipe de division inférieure, le Brussels devra inévitablement hausser le niveau au moment de se produire sur le terrain du Donar Groningen, aux Pays-Bas où toute l’équipe s’est entraînée hier en début de soirée. Et si, assez paradoxalement, c’était la Coupe d’Europe qui lançait véritablement la saison du Brussels…