Dans l’échelle des coups durs possibles pour les Belgian Cats, un forfait d’Emma Meesseman trône incontestablement en tête des catastrophes les plus redoutées quand on sait l’importance de l’ex-championne WNBA et ex-MVP des Finals.

C’est pourtant avec cette réalité, ainsi que l’absence de son fidèle assistant Pierre Cornia, que le Coach fédéral Philip Mestdagh va devoir composer dès ce dimanche en s’envolant pour le Portugal.
Dans le cadre des pré-test indispensables pour intégrer la bulle de Olivedas (banlieue de Lisbonne), Emma Meesseman, de retour de Russie le week-end dernier, et Pierre Cornia ont été testé positifs. La sanction de la FIBA est implacable et n’épargne personne : écartés de la bulle portugaise même s’ils sont tous deux asymptomatiques.

Becky Massey (Wavre Sainte-Catherine) a immédiatement remplacé Emma Meesseman dans la liste des quatorze joueuses qui embarqueront pour le Portugal 

Déjà privé de Kyara Linskens, Philip Mestdagh voit ainsi son secteur intérieur – l’un des meilleurs d’Europe et un gros atout dans la dynamique des Cats – fondre comme neige au soleil au moment d’affronter en match retour l’Ukraine, notre principal outsider dans le groupe G. Contre le Portugal qu’elles affronteront en premier le 12 novembre, notre sélection nationale devrait pouvoir s’en sortir.

Paradoxalement, cette nouvelle tuile sera sans doute l’occasion idéale pour les jeunes pousses que sont les sœurs Massey (Billie et Becky) ainsi que Serena-Lynn Geldof ou Laure Resimont de tout donner aux côtés d’Ann Wauters pour démontrer que la relève est prête désormais à assumer de gros challenges au plus haut niveau.

La selection des 14 Belgian Cats: Julie Allemand, Marjorie Carpréaux, Antonia Delaere, Serena-Lynn Geldof, Becky Massey, Billie Massey, Hanne Mestdagh, Kim Mestdagh, Heleen Nauwelaers, Jana Raman, Elise Ramette, Laure Resimont, Julie Vanloo, Ann Wauters