Le pivot carolo (2,06m, 25 ans) va participer en juillet à la Summer League d'Orlando.

Vous allez participer pour la première fois dans votre carrière à la Summer League organisée par la NBA. Quel est votre état d’esprit ?

«Je suis content et impatient. Peu de joueurs ont une telle opportunité. Je compte profiter de chaque instant. Je remercie mon club du Spirou Charleroi de m'autoriser à participer à la Summer League et de vivre ces moments»

Votre bonne saison en EuroCup notamment a attiré les regards américains ?

«Je ne sais pas, je le présume. Par contre ce qui est certain, c’est qu'il y a plus de visibilité en EuroCup qu'en Scooore League.»

Comment fait-on pour décrocher une place dans cet environnement prestigieux qu'est la Summer League?

«Je pense que mon agent doit y être pour un petit quelque chose mais je ne suis pas au courant des détails.»

Vous êtes-vous préparé spécifiquement par rapport à cette échéance ?

«Non car je n’étais pas du tout au courant de cette opportunité. J'ai appris ma participation a la Summer League ce mercredi, je ne sais pas encore exactement comment cela va se passer.»

Avez-vous le temps de vous reposer ou de partir en vacances après votre saison à Charleroi? Où en êtes-vous avec votre genou qui a posé quelques soucis en fin d'exercice?

«Je me sens en bonne forme. Je n'ai pas réellement pris de vacances, j'ai pris 10 jours après notre dernier match pour reposer mon corps (massage, bain glacé, ...). Mon genou va bien, c'était une douleur due à un coup direct en Scooore League. »

Il y a souvent un monde d’écart au niveau de l’intensité et de la puissance entre les baskets américain et européen. C’est dans ces domaines-là que vous allez travailler ?

«J'avais de toute façon prévu à la fin de la saison en Belgique de venir aux États-Unis pour m'entraîner. Le but était de changer de décor avec l'envie de goûter à autre chose. Depuis mon arrivée, je me suis entraîné 10 jours avec un entraîneur spécifique (Tony Falce - entre autre préparateur physique de Chris Andersen et Nick Friedman -Assistant Coach de Miami Hurricanes NCAA). Depuis dimanche dernier et mon retour, c’est le spécialiste Peter Sempels, qui me suit depuis mon passage aux Bears de Louvain et avec qui j’avais déjà bossé l’été dernier, qui m’entraîne.»

Pour ceux qui ne connaissent pas la Summer League, cela se passe comment ?

«Les équipes NBA s’inscrivent afin de faire jouer majoritairement de jeunes joueurs en développement. La NBA Summer League d’Orlando se déroule du 2 au 8 juillet. Je n’ai pas encore reçu tout les détails. J'ai juste hâte que ça commence... »

Quel objectif poursuivrez-vous ?

«Mon objectif est d'apprendre des différents coach et coéquipiers éphémères. Je vais profiter de cette belle expérience afin de continuer ma progression.»

Et la suite de votre programme? Aurez-vous le temps de souffler ou bien vous recommencez directement la préparation avec les Lions?

«Pour la suite, je vais essayer de récupérer, et continuer mes entraînements individuels. En ce qui concerne la sélection belge, je suis honoré de faire partie de la présélection des 24. Maintenant le coach Casteels doit encore faire ses choix car seuls 14 joueurs auront l’immense privilège de représenter le pays.»