Alors que le club avait repris des séances d'entraînement individuelles et que les séances collectives étaient censées recommencer ce lundi 21 septembre, les joueurs du Spirou de Charleroi vont devoir patienter une semaine supplémentaire avant de retrouver les parquets. En effet, le jeune Moussa Noterman a été testé positif au Covid-19. Résultat: c'est toute l'équipe qui se trouve en quarantaine et le début des entraînements collectifs est reporté au 28 septembre prochain, si tout se déroule comme prévu. "Cela s'est passé lors d'une séance individuelle mais tous les joueurs qui ont été en contact avec Moussa doivent eux-aussi respecter une quarantaine, explique Eric Schonbrodt, le directeur général carolo. Les joueurs sont déçus car tout se déroulait très bien jusqu'à présent mais c'est la loi et on doit aussi suivre les règles."

Dans la foulée du test positif de Moussa Noterman, tous les autres joueurs ont été testés et sont négatifs. "Comme il n'y a pas encore de testing continu comme en football, les joueurs doivent être testés, ce qui a été fait. Ils sont négatifs mais ils doivent encore attendre cinq jours, à savoir jusque mercredi, pour subir un second test. Si celui-ci est à nouveau négatif, ils doivent à nouveau opérer à une attente de cinq jours avant de pouvoir reprendre les entraînements normalement." Pour le moment donc, tous les joueurs sont cloisonnés chez eux et le basket est mis entre parenthèses pour quelques jours à Charleroi.

© BELGA



Tout le monde est négatif au Brussels


Du côté du Brussels, les nouvelles sont meilleures. Testé positif le week-end dernier, BJ Raymond se sent mieux et retrouve des couleurs, lui qui avait été contraint de quitter prématurément ses coéquipiers en plein match samedi dernier. Quant aux autres joueurs, ils ont tous été testés et ils sont tous négatifs.

© DR