Un Chris Paul virevoltant envoie Phoenix en finale NBA pour la première fois depuis 1993

Los Angeles, 1 juil 2021 (AFP)

Les Phoenix Suns se sont qualifiés mercredi pour la 3e finale NBA de leur histoire en allant battre chez eux les Los Angeles Clippers 130 à 103, grâce notamment à un formidable Chris Paul, auteur de 41 points.

La franchise de l'Arizona aura l'occasion d'accrocher un premier titre à son palmarès, mais devra pour cela venir à bout soit des Milwaukee Bucks, soit des Atlanta Hawks, actuellement à égalité deux victoires partout dans leur série.

Dans cette victoire retentissante lors du match N.6 des finales de conférence Ouest, Phoenix peut donc remercier son meneur Chris Paul qui, avec 41 points et 67% de réussite au tir, a fait figure d'artilleur en chef à Los Angeles. Un statut illustré par son action à quatre points à huit minutes de la fin du match qui enfonce définitivement les Clippers.

Peu après, "CP3" fait même perdre la tête au meneur adverse Patrick Beverley: ce dernier pousse violemment son homologue dans le dos alors que le jeu était arrêté. Beverley est alors expulsé du match, et l'on peut voir Chris Paul célébrer, les poings serrés en l'air.

Pour sa première saison avec Phoenix, le vétéran de 36 ans dont 16 dans la ligue, va participer à sa première finale NBA.

"Seize ans de tout cela, 16 ans d'opérations, de travail acharné, de défaites - de grosses défaites... On va profiter ce soir", a-t-il réagi après avoir soulevé le trophée de vainqueur de la conférence Ouest.

"C'est ma famille aussi", a salué Chris Paul en parlant de Los Angeles et des Clippers, le joueur ayant passé six saisons dans la mégapole californienne entre 2011 et 2017.

Mais le meneur a surtout tenu à rendre hommage à ses coéquipiers actuels qui l'ont "accueilli à bras ouverts dès le premier jour".

Après 1976, et 1993, 2021 représentera la troisième apparition en finale pour les Suns, qui avaient perdu il y a 28 ans face aux Bulls de Michael Jordan.

Très tôt dans le match, Phoenix et Los Angeles affichent une belle intensité, mais ce sont les Suns qui prennent les devants en premier et comptent jusqu'à 10 points d'avance dans le deuxième quart-temps.

- Emprise totale -

Phoenix peut alors compter sur son efficacité redoutable à trois points, avec 10 tirs réussis sur 17 au cours des deux premières périodes.

Malgré quelques maladresses, comme un alley-oop raté du Français Nicolas Batum, les Clippers parviennent petit à petit à reprendre du terrain, et même à revenir à égalité, grâce notamment à un Patrick Beverley déjà très remonté dans le jeu avant son coup de sang.

Mais les 13 points de l'ailier fort Jae Crowder dans les cinq dernières minutes de la mi-temps permettent à Phoenix de revenir aux vestiaires avec neuf points d'avance.

A leur retour sur le parquet, les Suns continuent leur marche en avant, à l'image de ce dunk autoritaire de leur arrière Devin Booker, auteur au total de 22 points.

Les Suns ne relâcheront finalement pas leur emprise jusqu'à la fin du match, terminant même avec 27 points d'avance.

"Quand on canalise notre énergie dans le bon sens, on peut réaliser de grandes choses comme ce soir", a affirmé Booker après le match.

"On ne voulait pas retourner à Phoenix sans le trophée, on ne voulait pas d'un match N.7. On voulait finir ce soir", a-t-il ajouté.

Paul George, qui avait été le sauveur des Clippers lors du match N.5 remporté à Phoenix, n'a pas su rééditer sa performance, et a fini avec 21 points.

Il sortira applaudi tout de même par le Staples Center pour ses efforts sur l'ensemble des play-offs, lui qui a du être la figure de proue de l'attaque de Los Angeles en l'absence de la star Kawhi Leonard, blessé depuis près de trois semaines.

"Vous ne pouvez rien y faire, ça fait partie du jeu", a déclaré le coach des Clippers Tyronn Lue après le match, refusant ainsi de spéculer sur ce qui aurait pu se passer avec une équipe en bonne santé.

Les Suns doivent à présent attendre la fin de la série entre Milwaukee et Atlanta pour connaître leur adversaire en finale. Les Bucks et les Hawks sont à égalité et s'affronteront pour le match N.5 jeudi sans les stars principales de chaque équipe: Giannis Antetokounmpo pour Milwaukee, blessé au genou, et Trae Young pour Atlanta, blessé au pied.

rle/ob

Métadonnées

Titre

Un Chris Paul virevoltant envoie Phoenix en finale NBA pour la première fois depuis 1993

Catégorie

Sport

Mots-clés

basket NBA Chris Paul Michael Jordan Patrick Beverley Jae Crowder Giánnis Antetokoúnmpo Paul George Devin Booker Nicolas Batum

Pays

Etats-Unis

Ville

Los Angeles

Agence

AFP Essentiel

Date (GMT)

20210701045430

Priorité

4