Le 6 décembre 2020 restera certainement une date à jamais gravée dans la mémoire de Milan Samardzic. Alors qu'il réalisait un superbe début de saison, sur une action anodine à l'occasion d'un déplacement à Anvers, le meneur carolo s'écroulait au milieu de la raquette. Et le verdict était sans appel: une rupture des ligaments croisés du genou. Un coup dur pour le jeune homme mais qui n'a pas entaché sa motivation.

Dans l'ombre, il a continué de travailler et ce travail est à présent récompensé puisqu'il a reçu le feu vert des médecins du club pour reprendre officiellement la compétition. A son rythme bien évidemment. Pas question de brusquer ce retour. Ce week-end, il sera dans l'équipe de la D2 qui se déplace à Ypres samedi soir. "Je suis excité à l’idée de reprendre la compétition après dix mois de rééducation. J’espère rapidement jouer au Dôme", explique-t-il sur le site internet du club.

Une blessure qui n'a pas été facile à gérer mais que Milan a appris à apprivoiser au fil des mois pour revenir plus fort encore. “Cette blessure, ce n’est facile pour personne. J’ai voulu mettre toutes les chances de mon côté pour revenir au même niveau, même plus fort qu’avant ce coup d’arrêt. J’ai aussi pris le temps qu’il fallait pour ne pas brûler les étapes. Je suis prêt.”

Bien évidemment, il faudra encore un peu patienter avant de le revoir sur un parquet de D1 mais ce n'est à présent plus qu'une question de jours (semaines?). En espérant que tout cela ne soit plus qu'un mauvais souvenir et qu'il puisse enfin laisser parler son talent au sein de l'élite du basket belge.

© BELGA