Basket

Le joueur de Nanterre mesure déjà 2,18m. Et sa croissance n'est pas terminée !

Le week-end dernier, l'Euro U16 s'est achevé sur une superbe victoire de l'Espagne en finale face à la France (61-70). La Roja s'est imposée au bout d'une rencontre très intense et dominée grâce à une excellente première période. Mais ce n'est probablement pas la victoire des Espagnols que l'on retiendra de ces championnats d'Europe 2019. Car durant cette semaine de tournoi, un joueur en particulier a crevé l'écran : Victor Wembanyama (2,18m - 15 ans). Le jeune pivot français a perdu en finale mais ses différentes prestations ont fait énormément de bruit.

Les bras tentaculaires du jeune français, qui disputait la compétition avec une année d'avance, lui ont permis notamment de tourner avec une moyenne de 5,3 contres par match et surtout de 9,6 rebonds. En quarts de finale face à la Croatie, Victor Wembanyama a même frôlé la perfection avec 12 points, 21 rebonds, 8 contres et une évaluation de 37 ! Une performance très rare qui lui a valu de terminer dans le meilleur cinq du tournoi.

© FIBA

Du haut de ses 15 ans, le prodige n'a pas encore terminé sa croissance. Sa taille devrait aisément dépasser les 220 centimètres dans les trois prochaines années. Sur les douze derniers mois écoulés, il aurait d'ailleurs grandi de 10 centimètres. De quoi lui ouvrir les portes d'un avenir doré. Le benjamin de la sélection française à cet Euro U16 évolue à Nanterre depuis qu'il a 10 ans. Le club de Pro A est conscient de ses capacités hors-normes et souhaite le couver le plus longtemps possible afin de l'aider à exploiter son potentiel.

"Cette année il jouera avec les Espoirs et les U18 en étant surclassé et s'entraînera avec les pros quand ce sera possible", assure le manager de Nanterre, Fred Donnadieu, dans les colonnes du Parisien. "La volonté est qu'il reste le plus longtemps possible avec nous et qu'il puisse intégrer les pros dans deux ans."

© FIBA

Victor Wembanyama est forcément comparé à Rudy Gobert qui fait aujourd'hui la pluie et le beau temps en NBA avec les Utah Jazz. Il apparaît même que Victor est déjà en avance sur l'international français de 2,16m. D'abord en taille mais aussi dans les étapes de sa jeune carrière. Déjà proche de l'équipe première, il vient de signer un contrat d'aspirant pro. Le géant est déjà tenu à un programme spécifique de musculation et d'alimentation afin de favoriser son développement physique.

Forcément, quand un jeune talent de cette taille apparaît au grand jour, les yeux de toutes les franchises NBA se tournent vers lui. Les plus grands clubs européens le suivent également de très près. "Je ne me concentre pas sur les remarques des gens ou ce que les gens disent sur moi", tempère le joueur de Nanterre. "Je dois me concentrer sur mon jeu et rien d’autre afin de pouvoir progresser. Je pense que des gens, qui ne m’ont jamais vu jouer, se concentrent sur moi et écrivent des choses sur moi parce que je suis très grand et ça leur suffit pour dire que je suis un prospect."

Son évolution dans les prochaines années sera en tout cas à suivre.