A Bradenton en Floride, sans public, dans la 'bulle' de l'IMG Academy où se jouent toutes les rencontres, les Mystics se sont en effet imposés 85 à 78 face à Atlanta finissant la phase classique en boulet de canon avec une 4e victoire de suite. Emma Meesseman, 27 ans, a inscrit 14 points (7/13 à 2pts), délivré 7 assists et pris 3 rebonds pour 2 contres, deux fautes personnelles et une perte de balle en 33 minutes de jeu.

L'intérieure flandrienne affiche une moyenne de 12.9 points, 5.4 rebonds et 4.4 assists par match, au bout des 19 rencontres qu'elle aura jouées.

Washington Mystics termine 8e de la phase classique (avec 8 victoires et 13 défaites), et jouera contre Phoenix Mercury au premier tour des playoffs (match unique) mardi (3h00 du matin heure belge, dans la nuit de mardi à mercredi).

Les Mystics avaient été sacrés champions l'été dernier pour la première fois dans l'histoire de la franchise et Emma Meesseman avait été désignée MVP des finales.

Julie Allemand et Indiana Fever en ont terminé avec leur saison finissant 11es. C'était la première saison de la meneuse liégeoise, 24 ans, dans le championnat américain. Elle aura réussi 8.5 points, 4.6 rebonds et 5.8 passes décisives de moyenne, 2e de la WNBA au classement particulier des assists.