Le classement

Prologue:
Montesilvano - Pescara


1. Rik Verbrugghe (Bel/Lotto)
les 7,6 km en 7:44 (58,874 km/h)
2. Dario Frigo (Ita) à 0.08.
3. René Andrle (Tch) 0.10.
4. Jan Hruska (Tch) 0.12.
5. Andrea Peron (Ita) 0.13.
6. Andrea Noè (Ita) 0.14.
7. Ruslan Ivanov (Mol) 0.16.
8. Isidro Nozal (Esp) 0.17.
9. Marco Velo (Ita) -
10. Abraham Olano (Esp) 0.18.
11. Serhiy Honchar (Ukr) -
12. Jon Odriozola (Esp) 0.19.
13. Noan Lelarge (Fra) -
14. Gabriele Colombo (Ita) 0.21.
15. Alvaro Gonzalez Galdeano (Spa) -
16. Simone Bertoletti (Ita) -
17. Endrio Leoni (Ita) -
18. Mariano Piccoli (Ita) 0.22.
19. Simone Borgheresi (Ita) -
20. Stefano Zanini (Ita) 0.23.
21. Paolo Savoldelli (Ita) 0:24.
...
26. Wladimir Belli (Ita) 0:26.
40. Davide Rebellin (Ita) 0:30.
44. Oscar Camenzind (Sui) 0:31.
48. Mario Cipollini (Ita) 0:32.
50. Gilberto Simoni (Ita) 0:33.
52. Ivan Gotti (Ita) 0:34.
56. Danilo Di Luca (Ita) 0:35.
63. Peter Luttenberger (Aut) 0:36.
67. Stefano Garzelli (Ita) 0:36.
68. Francesco Casagrande (Ita) 0:37.
85. Jan Ullrich (All) 0:39.
108. Jean-Cyril Robin (Fra) 0:44.
128. Marco Pantani (Ita) 0:49.
156. Pascal Hervé (Fra) 0:55.
170. Thomas Voeckler (Fra) 0:59.
180. Chepe Gonzalez (Col) 1:29.

En direct du Giro

Les 180 coureurs du Tour d'Italie ont reçu le feu vert pour s'aligner au départ de la course après les contrôles sanguins pratiqués samedi matin sur la totalité du peloton. L'opération a eu lieu entre 7H00 et 9H00 du matin, a précisé l'inspecteur médical de l'Union Cycliste Internationale.

Le Giro 2002 passera par la Belgique et s'arrêtera à Liège. L'épreuve partira de Groningen aux Pays-Bas et fera étape en Allemagne, en Belgique, au Luxembourg et
en France avant de rejoindre l'Italie. Après le prologue de Groningen, la course ralliera Munster, terme de la première étape. La deuxième étape mènera de Cologne (Allemagne) à Liège (Belgique), la troisième de Liège à
Luxembourg, la quatrième de Luxembourg à Strasbourg (France). Un long transfert est prévu ensuite jusqu'en Italie après ce périple européen qui coïncide avec les débuts de l'euro. En 1973 le Giro était parti loin de ses bases. Le prologue avait été disputé à Verviers par équipes de deux, Merckx-Swerts s'étaient imposés. La première étape avait mené les coureurs à Cologne (succès de Merckx), le deuxième à Luxembourg (victoire de Roger De Vlaeminck) et la troisième à Strasbourg (Van Roosbroeck s'était imposé). Soit quatre succès belges d'affilée. Quelle époque ! (J.G.)