L'Italien Antonio Maspes, grand spécialiste de la vitesse, est décédé

Joël Godaert

Agé de 68 ans, le septuple champion du monde est mort des suites d'un infarctus

MILAN A la veille du Tour de Lombardie, ultime épreuve majeure de la saison, le cyclisme mondial est en deuil. On a appris qu'Antonio Maspes, le plus grand sprinter de l'après-guerre, était décédé dans la nuit de jeudi à vendredi des suites d'un infarctus. Maspes était âgé de 68 ans.
Comme le Belge Jef Scherens y était parvenu auparavant, Maspes avait conquis sept titres mondiaux de vitesse entre 1955 et 1964. Ce fut Patrick Sercu, en 1965, qui lui coupa la route vers un huitième sacre. Particulièrement puissant, Maspes se distinguait en imposant à ses rivaux d'interminables séances de sur-place, comme en 1961 lorsqu'il força le Français Michel Rousseau à l'immobilité pendant plus de 25 minutes. Onze fois titré dans son pays, Antonio Maspes fut aussi recordman du monde sur 200 mètres départ lancé, performance réalisée sur le vélodrome olympique de Rome en 1960.
C'est un tout grand du monde de la piste, que le cyclisme pleure aujourd'hui...

Sa fiche

Antonio Maspes, né le 14.01.32 à Milan (Italie)
Professionnel: de 1952 à 1967

Champion du monde de vitesse en:
1955 (Milan)
1956 (Copenhague)
1959 (Amsterdam)
1960 (Leipzig)
1961 (Zürich)
1962 (Milan)
1964 (Paris)

Principaux succès:
Médaillé de bronze aux Jeux Olympiques d'Helsinki (1952) en tandem; champion d'Italie de vitesse (de 1952 à 1957, dee 1959 à 1963 et en 1965); recordman du monde du 200 m départ lancé (1960 à Rome).
Source: Vélo Gotha


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be