"Cette arrivée-ci convient mieux à Sagan"

Quentin Finné
"Cette arrivée-ci convient mieux à Sagan"
©AFP

Alberto Volpi, le directeur sportif de la Cannondale, se réjouit de ce changement

VALKENBURG

Le vélo, dit-on, cela ne s’oublie pas. Pour Peter Sagan, la gagne non plus visiblement. Neuf jours après sa deuxième place sur le Tour des Flandres et l’intermède qu’il s’octroya dans la foulée, celui qui est désormais le recordman du nombre de victoires en 2013 (8 succès) a retrouvé ses automatismes.

“Après le Ronde, Peter est rentré chez lui et a d’abord cherché à récupérer de sa première partie de saison”, explique son directeur sportif Alberto Volpi. “Il s’est ensuite rapidement astreint à de longues et intenses séances d’entraînement. Ce break lui était nécessaire, mentalement et physiquement, mais il fallait aussi prendre garde de ne pas laisser s’éroder la condition qu’il avait bâtie jusque-là.”

Car Sagan n’a pas fait mystère de ses ambitions pour l’Amstel Golde Race en définissant, très tôt, la classique néerlandaise comme l’une des priorités de son printemps.

“Cette épreuve est en effet dessinée pour ses qualités”, poursuit Volpi. “Le déplacement de l’arrivée (NdlR : 1,800 plus loin qu’en 2012, au même endroit que la ligne du championnat du Monde qui sacra Philippe Gilbert) est une bonne chose pour Peter qui disposera ainsi de plusieurs cartes dans son jeu. Il peut très bien démarrer dans le Cauberg, à l’endroit où la pente est la plus raide (NdlR : 12 %), faire la différence ensuite dans le faux plat montant ou bien encore miser sur sa pointe de vitesse et attendre le sprint. L’apparition de ce tronçon séparant le véritable sommet de cette difficulté du nouveau portique d’arrivée est une excellente nouvelle pour Peter Sagan. Disposer de plusieurs armes tactiques est toujours un indéniable atout en course.”

Si le directeur sportif de la Cannondale se frotte les mains de ce changement dans la finale de l’épreuve limbourgeoise, elle ne bouleversera, selon lui, pas le nom des favoris pour autant.

“Je crois en effet que les cinq à dix prétendants à la victoire resteront les mêmes puisque le Cauberg continuera d’opérer une terrible sélection. L’ordre dans lequel ils franchiront la ligne sera par contre chamboulé. Avec Moser et Caruso à ses côtés, Sagan s’appuiera sur deux lieutenants de tout premier plan qui pourraient assumer un autre rôle si le marquage dont Peter ferait l’objet était trop strict.”

Tous les feux sont donc au… vert pour la Cannondale.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be