Lefevere sur les soucis de Gilbert: "On ne doit pas paniquer"

Victime de problèmes d’estomac, Philippe Gilbert a abandonné à une cinquantaine de bornes du but.

Eric de Falleur
Inquiétude pour Philippe Gilbert avant le Tour des Flandres
©Belga

Victime de problèmes d’estomac, Philippe Gilbert a abandonné à une cinquantaine de bornes du but. 

La répétition générale d’avant-Tour des Flandres aura plongé Philippe Gilbert dans l’incertitude. Malade, le Liégois a abandonné À travers les Flandres pour ne pas mettre sa participation au Ronde en danger, dimanche.

L’abandon du coureur liégeois provoque évidemment de l’inquiétude au sein de son équipe, Deceuninck-Quick Step, à un peu plus de trois jours du départ du Tour des Flandres, à Anvers. "Mardi soir, à l’hôtel où nous logions, Phil ne se sentait pas bien déjà ", expliquait Patrick Lefevere, à l’arrivée à Waregem, alors que le coureur wallon avait trouvé refuge bien au chaud dans le bus de sa formation. "Philippe avait des ballonnements, l’estomac gonflé et un bouton de fièvre aux lèvres. Il a décidé quand même de courir. Mais, après avoir consenti un effort, il a ressenti à nouveau ces problèmes au ventre. Nous lui avons conseillé d’arrêter mais, dans un premier temps, il a voulu continuer."

Ses fans et les membres de sa famille venus l’encourager ont pu voir que l’ancien champion du monde souffrait pendant la course. "Nous l’avons vu passer au Mont-de-l’Enclus et il nous a fait signe que cela n’allait pas", confie l’un de ses plus fidèles supporters.

Il restait alors septante kilomètres mais l’Ardennais n’est pas allé beaucoup plus loin. "Tom Steels a parlé au téléphone avec Yvan (Vanmol, le médecin de l’équipe) et on lui a dit d’arrêter" , poursuit Lefevere. "Il a fini par abandonner à un peu moins de cinquante kilomètres de l’arrivée. Il faut voir maintenant quelle incidence ses ennuis de santé auront dans le futur. Il reste plus de trois jours avant dimanche. Ce n’est pas le bon moment pour tomber malade, mais il reste encore du temps. On ne doit pas paniquer."

Il reste en effet du temps pour que le vainqueur du Ronde 2017 tente de récupérer. C’est l’évolution de ses problèmes qui sera déterminante car, si Gilbert se remet rapidement, cela n’aura été qu’une fausse alerte. On le sait, les coureurs en pleine forme - et Gilbert l’est manifestement en ce début de saison - sont souvent à la limite et peuvent tomber malade pour un rien.



Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be