L’heure de vérité à la Vuelta

Après une journée de repos, le seul chrono de cette édition doit permettre à Primoz Roglic de s’emparer du maillot rouge.

Eric de Falleur
L’heure de vérité à la Vuelta
©AFP
Après une journée de repos, le seul chrono de cette édition doit permettre à Primoz Roglic de s’emparer du maillot rouge. Après une première journée de repos, ce lundi dans le Béarn, et un pénible transfert depuis Andorre où la course a vécu une finale d’étape dantesque, dimanche, les coureurs de la Vuelta remontent en selle ce mardi pour le seul contre-la-montre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité