Sur la Vuelta, des barrières Nadar font polémique

Disputé, comme le contre-la-montre du Tour de France, autour de la ville de Pau, le seul chrono individuel de cette Vuelta avait réveillé certaines douloureuses images dans l’esprit de plusieurs membres de l’équipe Jumbo-Visma, marqués par la chute dont Wout Van Aert avait été victime dans la capitale du Béarn lors de la dernière Grande Boucle.

Des barrières qui font polémique
©D.R.

Disputé, comme le contre-la-montre du Tour de France, autour de la ville de Pau, le seul chrono individuel de cette Vuelta avait réveillé certaines douloureuses images dans l’esprit de plusieurs membres de l’équipe Jumbo-Visma, marqués par la chute dont Wout Van Aert avait été victime dans la capitale du Béarn lors de la dernière Grande Boucle.

Le champion de Belgique avait alors accroché la fixation de barrières qui lui avait profondément entaillé la hanche sur plusieurs centimètres. Lors de la reconnaissance de la 10e étape de la Vuelta, mardi matin, l’un des entraîneurs de Van Aert ne put s’empêcher de twitter la photo de deux Nadar installées de la même manière qu’en juillet dernier. "On ne retient décidément pas certaines leçons" , a ainsi commenté Mathieu Heijboer.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be