Monfort raccroche en fin de saison: les derniers tours de roues d’un véritable gentleman

Si le cyclisme wallon perdra la saison prochaine l’un de ses trois seuls ambassadeurs à l’échelon WorldTour, le départ à la retraite de Maxime Monfort en 2020 signera surtout l’arrêt de la carrière d’un merveilleux ambassadeur de cette discipline. Un édito de Quentin Finné.

Monfort raccroche en fin de saison: les derniers tours de roues d’un véritable gentleman
©Belga
Si le cyclisme wallon perdra la saison prochaine l’un de ses trois seuls ambassadeurs à l’échelon WorldTour, le départ à la retraite de Maxime Monfort en 2020 signera surtout l’arrêt de la carrière d’un merveilleux ambassadeur de cette discipline. Un édito de Quentin Finné.

Le Nadrinois synthétise en lui toutes les valeurs qui nous font tant aimer le sport cycliste. L’humilité, d’abord, qu’impose une discipline qui vous confronte un jour ou l’autre très frontalement à vos limites et incite le Luxembourgeois à se dépeindre comme un coureur “moyen” en dépit d’une cinquième place finale sur la Vuelta 2011 et sept Top 15 conquis...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité