John Degenkolb ne craint pas la concurrence sur les classiques : "Je n’ai pas peur d’affronter la jeune génération"

Le Thuringeois va devoir battre Van Aert et Van der Poel pour triompher à Roubaix.

John Degenkolb ne craint pas la concurrence sur les classiques : "Je n’ai pas peur d’affronter la jeune génération"
©BELGA
John Degenkolb a réussi une première saison correcte au sein de Lotto-Soudal en dépit d’une lourde chute survenue lors de la première étape du Tour de France. "C’était une frustration terrible de devoir quitter l’équipe aussi tôt (NdlR : l’Allemand a été éliminé après avoir terminé la première...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet