L’UCI accélère sur le dossier sécurité et va interdire certaines positions sur le vélo

Des mesures ont été prises concernant les positions en descente mais celles-ci ne plaisent pas aux coureurs.

L’UCI accélère sur le dossier sécurité et va interdire certaines positions sur le vélo
©Belga

L’image provoque souvent des frissons : à plus de 80 km/h dans une descente, nombreux sont les coureurs qui se couchent sur leur vélo, la tête devant le guidon, le ventre et les fesses posés sur le cadre. Cette position a été popularisée par Matej Mohoric lors du championnat du monde junior en 2012 et porte ainsi son nom.

Et il ne faut pas demander à Chris Froome si elle est efficace. Lors du Tour 2016, elle avait permis au Britannique de s’imposer à Luchon et d’endosser le maillot jaune.

Mais celle-ci, autant louée pour son aérodynamisme que critiquée pour sa dangerosité, sera bientôt interdite. L’Union cycliste internationale (UCI) a en effet pris une série de mesures en faveur de la sécurité dont l’interdiction de la position "Mohoric" dans les descentes.

Cette interdiction, validée par le comité directeur de l’UCI cette semaine, sera mise en place dès le 1er avril. Un coureur qui sera surpris dans cette position sera dans un premier temps averti et pourrait également se voir infliger une suspension.

Une interdiction qui a été critiquée par de nombreux coureurs. Michal Kwiatkowski, qui n’a pu éviter la chute lors de la 3e étape de l’Étoile de Bessèges à cause de l’huile répandue sur la route, résumait bien la pensée des coureurs : "Juste avant le départ, j’ai répondu à beaucoup de questions sur le risque de rouler sur le cadre en descente. Mais l’UCI devrait d’abord penser aux vrais risques, comme l’huile sur la route aujourd’hui. Ne nous accusez pas de causer des chutes. Il y a tellement à faire du côté des organisateurs au niveau de la sécurité."

Le prochain gros chantier de l’UCI sera d’assurer la sécurité sur les arrivées massives. Et au vu de ce qu’il s’est passé sur les deux premières étapes de l’Étoile de Bessèges, mais aussi ces derniers mois avec la terrible chute de Fabio Jakobsen au Tour de Pologne, il y a du boulot.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be