Sébastien Grignard de plus en plus en confiance

Très actif sur le récent Tour de Wallonie, le néopro veut se montrer davantage.

Sébastien Grignard de plus en plus en confiance
©BELGA

Le travail de l’ombre de Sébastien Grignard a été bien mis en lumière sur le récent Tour de Wallonie. Le boulot du néopro wallon n’a pas été récompensé par la victoire d’étape d’un de ses leaders de Lotto-Soudal, mais il a été bien visible à l’écran. Notamment lors de la tentative pour faire vaciller le solide leader de l’épreuve, Quinn Simmons, dans la quatrième étape.

"Cela n’a pas réussi, mais nous avons tenté, c’est à notre image : on aime faire la course", indique cet ancien double lauréat du DH Challenge Ekoï chez les jeunes. "On a vu qu’il y avait une opportunité, lancée par une offensive de Jens Keukeleire. C’était une situation intéressante pour nous, car nous étions trois dans un groupe d’une bonne quinzaine, avec Tim Wellens et Stefano Oldani. Quand j’ai vu que cela pouvait être dangereux, je suis remonté. Et, une fois à l’avant, je n’ai pas hésité, j’ai directement roulé pour tenter de creuser l’écart."

Le peloton est cependant rentré, au bout d’une belle partie de manivelles. "L’entente n’était pas assez bonne dans ce large groupe, il y avait des coureurs de Jumbo-Visma ou d’UAE qui ne voulaient pas rouler (NdlR : pour favoriser le sprint de Dylan Groenewegen et Fernando Gaviria, respectivement vainqueur et troisième de cette étape). Mais cela avait été un beau mouvement de course."

Qui a souligné la bonne forme de Sébastien Grignard. "J’ai bien récupéré de la première partie de la saison et je me suis ensuite bien préparé en vue de la seconde partie de la saison", explique-t-il. "Notamment avec un stage en altitude. Je sens que la condition est bonne et j’espère qu’elle va encore s’améliorer."

Il devrait notamment enchaîner avec deux épreuves scandinaves, le Tour du Danemark, du 10 au 14 août, et le Tour de Norvège, du 19 au 22 août.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be