Sagan retrouve petit à petit des couleurs au Benelux

Le Slovaque a terminé au pied du podium mais il monte en puissance.

Sinot Benjamin
Sagan retrouve petit à petit des couleurs au Benelux
©BELGA

Et dire qu'il y a encore quelque temps, le nom de Peter Sagan figurait sur la liste des favoris lors d'une majorité des épreuves du calendrier. Aujourd'hui, le Slovaque est presque devenu un anonyme. À part quelques photos avec les enfants paradant près de son bus et l'un ou l'autre selfies, l'ancien champion du monde n'est plus confronté à la pression médiatique qu'il a connue. Quatrième de la quatrième étape, après une sixième place la veille, le champion de Slovaquie retrouve toutefois un peu d'entrain après une saison compliquée. "C'était encore une étape rapide où nous avons bien travaillé pour maîtriser l'échappée et terminer au sprint. Dans les derniers kilomètres, j'étais positionné en tête du peloton afin d'éviter tout problème et d'être prêt pour la finale. Malheureusement, juste avant le début du sprint final, je n'avais pas de voie dégagée qui m'aurait permis d'accélérer autant que possible, donc je n'ai pas pu viser la victoire."

Prochain transfuge de Total-Direct Énergie, Sagan montre en tout cas qu’il est toujours bel et bien présent malgré la phase de déclin qu’il connaît. Il ne serait pas étonnant de le voir jouer (une dernière fois ?) les premiers rôles en cette fin de saison. Qui sait s’il ne sera pas en mesure de remporter une deuxième fois Paris-Roubaix ou perturber la hiérarchie déjà préétablie aux Mondiaux ? Le Slovaque n’est jamais aussi fort que lorsqu’on ne l’attend pas. Il l’a déjà prouvé par le passé.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be