Les champions du monde belges: "Ce jour-là, j’étais simplement le meilleur"

Benoni Beheyt reste pour toujours associé au Mondial 1963 et à la "trahison de Renaix".

Eric de Falleur
Les champions du monde belges: "Ce jour-là, j’étais simplement le meilleur"
©BELGAIMAGE