L'apprentissage difficile de la pépite Cian Uijtdebroeks au Saudi Tour "Je me sens à ma place dans le peloton"

À 18 ans seulement, Cian Uijtdebroeks poursuit son apprentissage du plus haut niveau sur un Saudi Tour lors duquel il a goûté aux bordures sur la 3e étape.

L'apprentissage difficile de la pépite Cian Uijtdebroeks au Saudi Tour "Je me sens à ma place dans le peloton"
Assis à l'arrière du minibus de la formation Bora-Hansagrohe garé à l'ombre des remparts d'Al-Ula, les yeux rougis par les rafales encaissées toute la journée et la bouche cerclée de sable séché, Cian Uijtdebroeks a le regard encore un brin hagard. Soixante-troisième de la 3e étape du Saudi Tour (victoire de Dylan Groenewegen), le jeune Belge (18 ans) a laissé des plumes dans l'opération "tempête du désert" initiée par les Quick-Step Alpha Vinyl, docteurs en bordure, après tout juste… trois kilomètres de course. "Quelle course de folie", soufflait le vainqueur du DH Challenge Ekoï juniors 2021. "Le peloton a très vite explosé avec ce vent qui soufflait en rafales, les chutes se sont multipliées : il...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité