Gaviria : une oasis dans le désert

Vainqueur de la 1re étape, le Colombien se rapproche doucement du niveau qui lui avait permis d’endosser le maillot jaune du Tour.

Gaviria : une oasis dans le désert
©A.S.O./Oman Cycling Association/Alex Broadway
Le temps est une notion à géométrie variable. Vainqueur à 46 reprises lors de ses six premières saisons dans le peloton professionnel (2015-2020), Fernando Gaviria avait vu les jours et les mois suivants prendre des allures d’éternité...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité