De Pogacar à Merckx en passant par Evenepoel, Roger De Vlaeminck se confie : “Remco doit aussi faire les classiques”

Entretien avec Roger De Vlaeminck, coureur au palmarès exceptionnel malgré la concurrence d’un certain Eddy Merckx.

Lehaire David
De Pogacar à Merckx en passant par Evenepoel, Roger De Vlaeminck se confie : “Remco doit aussi faire les classiques”
©BELGA
Dans ce resto "très bon et pas cher" à quelques bornes de chez lui, il est le roi. Tout le monde le salue, a un mot pour lui. Difficile, quand on le voit attablé au milieu de ses voisins, de se rendre compte que Roger De Vlaeminck a une telle carte de visite. Lui, surnommé...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité