Mathieu van der Poel, vainqueur au sentiment mitigé: "Au Ronde, il faudra être plus fort pour suivre les meilleurs"

Vainqueur pour la deuxième fois, Mathieu van der Poel estime qu’il n’était pas le plus fort.

Eric de Falleur
Mathieu van der Poel, vainqueur au sentiment mitigé: "Au Ronde, il faudra être plus fort pour suivre les meilleurs"
©BELGA
Peu de monde en doutait, mais en devançant Tiesj Benoot pour s’imposer une deuxième fois dans À Travers les Flandres, sa première classique pavée de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...