Van Aert dans un rôle d'équipier dimanche ? "Pour gagner Paris-Roubaix, il faut être au top. Et ce n'est plus possible pour Wout"

Merijn Zeeman, directeur sportif de la Jumbo-Visma, confirme qu'une décision devrait être prise ce jeudi.

N. Ch.
Van Aert dans un rôle d'équipier dimanche ? "Pour gagner Paris-Roubaix, il faut être au top. Et ce n'est plus possible pour Wout"
©Belga

Nos confrères du Laatste Nieuws ont contacté Merijn Zeeman, le directeur sportif de la Jumbo-Visma, pour en savoir plus sur l'état de forme de Wout van Aert. Celui-ci a d'abord confirmé que le champion de Belgique était bel et bien à Calpe pour s'entraîner sous le soleil espagnol. "Il n'y est allé qu'après avoir passé de nombreux examens pour s'assurer qu'il pouvait reprendre l'entraînement", explique-t-il. Il faut dire que tout le peloton a encore en tête le malaise cardiaque de Sonny Colbrelli au Tour de Catalogne.

La bonne nouvelle, c'est que le vainqueur du GP de l'E3 est en "parfaite santé". Il ne garde aucune séquelle de cette infection au Covid qui l'a privé du Tour des Flandres et de l'Amstel Gold Race. "Mais cela ne signifie pas que vous pouvez directement prester au plus haut niveau", nuance Zeeman. "Au sein de l'équipe, nous avons eu des coureurs qui ont eu besoin de beaucoup de temps pour pouvoir courir après une infection au Covid. D'autres ont pu reprendre la compétition rapidement. C'est pourquoi nous suivons de près la façon dont le corps de Wout réagit aux entraînements. Et pour que ce suivi soit optimal, c'était important qu'il s'entraîne dans de bonnes conditions, en Espagne."

La question de sa participation à Paris-Roubaix se pose évidemment: "Ses entraînements de ces derniers jours détermineront s'il doit déjà commencer à se tourner vers le Tour de France ou s'il peut encore courir durant le printemps. Bien sûr, nous souhaitons tous le voir à Paris-Roubaix mais cette échéance est très proche et si les signaux qu'envoie son corps sont insuffisants, il ne s'y présentera pas. Une décision sera prise vendredi au plus tard, idéalement dès jeudi lors de la reconnaissance du parcours. Je le rappelle, le plus important est qu'il soit en bonne santé."

Mais si l'espoir de voir Wout van Aert sur la ligne de départ à Compiègne dimanche matin est bien réel, l'imaginer en vainqueur sur le vélodrome de Roubaix semble plus utopique, selon Zeeman: "Il ne sera à Paris-Roubaix que s'il est en mesure d'y jouer un rôle. Et ce rôle pourrait être d'aider ses équipiers en se mettant par exemple au service de Laporte, Teunissen ou Van Hooydonck. Bien sûr, tout est toujours possible dans le cyclisme. Mais pour gagner Paris-Roubaix, vous devez être au top de votre forme. Et ce n'est malheureusement plus possible pour Wout après une semaine d'isolement."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be