Pyrénées, Alpes françaises, Italie puis Slovénie: la préparation de Tadej Pogacar pour le Tour de France a débuté

Le Slovène entame sa préparation qui doit l'emmener au départ du Tour de France avec la forme lui permettant de remportant une troisième Grande Boucle.

La Rédaction
Pyrénées, Alpes françaises, Italie puis Slovénie: la préparation de Tadej Pogacar pour le Tour de France a débuté
©AFP

Tadej Pogacar a connu un début de saison contrasté. Intraitable tout d'abord lors de ses premières courses, l'UAE Tour, les Strade Bianche et Tirreno-Adriatico, le Slovène a ensuite dû se contenter de la quatrième place sur le Tour des Flandres, avant d'exploser dans le Mur de Huy sur la Flèche wallonne. Le double vainqueur du Tour de France a finalement dû écourter son printemps et renoncer à Liège-Bastogne-Liège suite au décès de la mère de sa compagne Urska Zigart. "Même si je n'ai pas pu disputer Liège-Bastogne-Liège, je sais que j'ai progressé dans les classiques. J'ai adoré rouler le Tour des Flandres et j'espère y revenir très souvent", a-t-il déclaré à RTV Slovénie la semaine dernière.

Trois semaines après la Doyenne, Pogacar est de retour. Bien loin de l'effervescence du Tour d'Italie qui est en cours, c'est dans le calme des Pyrénées que le Slovène débute sa préparation pour la Grande Boucle où il vise le triplé. Accompagné de son équipier Rafal Majka, le coureur d'UAE Team Emirates est parti reconnaitre les deux étapes pyrénéennes de la prochaine Grande Boucle (Saint-Gaudens - Peyragudes et Lourdes - Hautacam). Il continuera ensuite sa préparation un peu plus au nord de la France pour aller reconnaître le dernier contre-la-montre de la Grande Boucle entre Lacapelle-Marival et Rocamadour (40 km) avant de mettre le cap sur les Alpes où il reconnaitra, toujours avec Majka, les étapes alpestres avec les arrivées au sommet du col du Granon et à l'Alpe d'Huez.

"La pression est déjà là mais cela me donne une motivation supplémentaire", a déclaré Pogacar à la télévision slovène expliquant qu'il mettra ensuite le cap sur l'Italie pour un stage de trois semaines en altitude dans la station de ski de Livigno, non loin de la frontière suisse. Pour arriver le mieux possible au départ de la Grande Boucle, Pogacar prendra part au Tour de Slovénie (15-19 juin), sa seule course avant le Grand Départ du Tour à Copenhague le 1er juillet.

"Ce programme me permet de rester plus longtemps en altitude et, avant le Tour, le Tour de Slovénie est une épreuve moins exigeante que le Dauphiné par exemple, peut-être plus adaptée pour ce que je recherche", expliquait Pogacar en début de saison qui enchaînera avec un deuxième grand tour, la Vuelta.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be