Tim Merlier chez Quick-Step, le nouvel accord win-win de Lefevere

Le sprinter belge a un accord verbal avec Quick-Step pour la saison prochaine.

Tim Merlier chez Quick-Step, le nouvel accord win-win de Lefevere
©Belga
"Si je veux de nouveau un sprinter belge dans mon équipe, je ne dois peut-être pas attendre deux ou trois ans. Vous me parlez de Tim Merlier, qui est en fin de contrat, il a déjà 30 ans". Tels étaient les mots de Patrick Lefevere dans notre podcast Radio Peloton il y a un mois. Avant de noter que "Jasper Philipsen a déjà resigné pour deux ans chez Alpecin" et de dresser un portrait flatteur de Arnaud De Lie.

Si De Lie semble parti pour prolonger son contrat avec Lotto, Lefevere a sans doute trahi le fait qu'il avait déjà anticipé l'arrivée de Merlier dans son équipe en 2023 en le vieillissant d'un an (il ne fêtera ses 30 ans que le 30 octobre prochain). Et si l'officialisation de ce transfert devra attendre quelques semaines, on peut déjà affirmer que le Wolfpack tient un renfort de choix pour la saison prochaine puisque le coureur possède un accord verbal avec Quick-Step.

Bien sûr, Arnaud De Lie et son potentiel XXL auraient été un meilleur coup. Mais à en croire le discours de la pépite de Lescheret, John Lelangue a trouvé les mots pour le convaincre de lui faire signer un nouveau contrat chez Lotto. A partir de ce constat, Lefevere ne pouvait pas laisser passer l'opportunité de signer Tim Merlier, vainqueur d'étape sur le Giro et...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité