La chronique d’Axel Merckx: “Le sursaut d'orgueil de Peter Sagan”

Une chronique d'Axel Merckx.

Contribution externe
Nous sommes dans un mois de juin très typique, avec les gros calibres du Tour de France qui réapparaissent. On a bien vu les Jumbo-Visma sur le Critérium du Dauphiné avec leur doublé Roglic-Vingegaard, on a tout de suite vu Tadej Pogacar ce mercredi sur le Tour de Slovénie. Cela promet à nouveau une belle lutte entre les UAE et l’équipe de Roglic et Vingegaard. Il faudra voir quel sera l’effectif des Ineos Grenadiers, qui ont dû remodeler leurs plans...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité