Remco Evenepoel convoité par INEOS? "Si l'équipe le veut vraiment, elle devra sortir beaucoup d'argent!"

Ce n'est pas la première fois que Remco Evenepoel est associé à INEOS Grenadiers.

G.J.

Le monde est à ses pieds. Récent vainqueur des Mondiaux de cyclisme à Wollongong, Remco Evenepoel est rentré ce mardi en Belgique. L'occasion pour lui de prendre un bon bain de foule. Mais pas le temps de souffler pour le Brabançon de 22 ans. Ce mercredi, son patron Patrick Lefevere a lâché une petite bombe pour nos confrères de VeloNews.

Il a annoncé que INEOS Grenadiers s'intéressait de près à la pépite belge. "C'est simple. Dave Brailsford m'a envoyé un Whatsapp après la Vuelta et il ne fait pas cela très souvent", a commencé le boss de l'équipe Quick Step-Alpha Vinyl. "Il a dit : félicitations, quel champion. Si vous voulez le vendre un jour, appelez-moi."

Le patron des INEOS a donc le gamin de Schepdaal dans le viseur. "On ne peut pas certifier que ce n'était pas une blague car le message était sur Whatsapp. Mais il n'y avait aucun smiley derrière. Les autres collègues m'ont simplement envoyé des messages de félicitations. Une chose est certaine: si Dave veut vraiment Remco, il devrait probablement sortir beaucoup d'argent!"

Prolongé l'an dernier, Remco Evenepoel a un contrat chez Quick Step-Alpha Vinyl jusqu'en 2026. Ce n'est pas la première fois que l'ancien joueur de foot est convoité par INEOS. Avant cette prolongation, les Britanniques étaient déjà intéressés tout comme BORA-hansgrohe.

Cette fois-ci le média précise que c'est le propriétaire lui même qui veut à tout pris un autre vainqueur de Grand tour immédiatement. "VeloNews a entendu d'une source autour de l'équipe qu'il fallait que quelque chose se passe."

Actuellement, l'agent du prodige n'est autre que son père Patrick Evenepoel. "Nous sommes en contact avec eux depuis des années", a-t-il expliqué. "Mais nous ne nous sommes jamais rencontrés. Les différents contacts se sont faits par téléphone. Je ne suis pas étonné de recevoir des messages après les victoires de mon fils à Liège ou la Vuelta pour me féliciter."

Pour Patrick Lefevere, il est beaucoup trop tôt pour parler d'un éventuel changement. "Cette discussion a déjà eu lieu il y a trois ans", a-t-il poursuivi. "Je ne sais pas ce qu'il va se passer d'ici la saison prochaine. Ce que je sais en revanche, c'est qu'il a un contrat jusqu'en 2026. Donc ce n'est pas le moment d'en parler. Actuellement, nous voulons célébrer la victoire de la Vuelta et le titre mondial. Puis, nous verrons ce qui se passera dans le futur."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be