Cyclisme : voici les noyaux 2023 et transferts des équipes du WorldTour (3/3)

Suite et fin de l’analyse des noyaux 2023 des dix-huit formations du WorldTour après les différents transferts dont elles ont été l’objet.

Eric de Falleur
Arendonk - Belgium - cycling - Tim Merlier (Belgium / Team Alpecin Deceuninck) - Mark Cavendish (GBR / Team Quick-Step Alpha Vinyl) - Dylan Groenewegen (Netherlands / Team BikeExchange Jayco) pictured during Memorial Rik Van Steenbergen / Kempen Classic (1.1) a one day race Arendonk > Arendonk - Photo: Tim van Wichelen/Cor Vos © 2022 © Photo News  ! only BELGIUM !
Chez Soudal-Quick Step, le champion de Belgique Tim Merlier va prendre la place de celui de Grande-Bretagne Mark Cavendish. © Photo News ©© Cor Vos Fotopersburo-Video ENG Postbus 210 3190 AE Hoogvliet Nederland 0653119028 -www.corvospro.com fotodesk@corvospro.com

À l’une ou l’autre exception près, les dix-huit équipes du WorldTour ont toutes terminé leur recrutement pour la saison à venir. Quelques ajustements peuvent encore survenir dans les prochains jours ou semaines, mais l’on sait quels départs et quels renforts les différentes formations ont effectué cet automne. Voici le troisième et dernier volet de notre passage en revue de ces transferts.

13. Intermarché – Circus – Wanty

De toutes les équipes du WorldTour, c’est celle de Jean-François Bourlart qui a subi le plus de modifications cet automne avec douze départs et onze arrivées (il reste une places à pourvoir, au maximum, mais l’équipe assure que ni Mark Cavendish, ni Nairo Quintana n’entreront en ligne de compte). Ce bouleversement peut étonner car Intermarché a réussi, et de loin, la plus belle saison de son existence. Précisément, c’est ce qui a conduit au départ de certains coureurs que l’équipe wallonne aurait aimé conserver, Hermans, Hirt, Kristoff, Pasqualon… qui ont séduit d’autres formations, ou Pozzovivo qui n’a pas (encore ?) accepté la proposition qui lui a été faite. L’an prochain, Intermarché-Circus-Wanty va offrir leur chance à cinq jeunes Belges, dont les Wallons Tom Paquot et Laurenz Rex, et à l’Estonien Madis Mihkels. Elle va retrouver un de ses anciens éléments, Dion Smith, qui n’a pas percé chez BikeExchange, et elle va tenter de voir Lilian Calmejane et Rui Costa suivre les exemples réussis de Tarramäe, Kristoff, Meintjes ou Pozzovivo. Dernière arrivée, celle de Mike Teunissen qui aura beaucoup plus de responsabilités et libertés que chez Jumbo.

  • 18 coureurs restent : Sven Erik Byström (Nor), Aimé De Gendt (Bel), Biniam Girmay (Eri), Kobe Goossens (Bel), Laurens Huys (Bel), Julius Johansen (Dan), Louis Meintjes (AfS), Hugo Page (Fra), Simone Petilli (Ita), Adrien Petit (Fra), Baptiste Planckaert (Bel), Lorenzo Rota (Ita), Rein Taaramäe (Est), Gerben Thijssen (Bel), Taco Van der Hoorn (P-B), Boy Van Poppel (P-B), Loïc Vliegen (Bel), Georg Zimmermann (All).
  • 10 coureurs arrivent : Lilian Calmejane (Fra/Ag2r), Rui Costa (Por/UAE), Dries De Pooter (Bel/Hagens Berman), Rune Herregodts (Bel/Sport Vlaanderen), Arne Marit (Bel/Sport Vlaanderen), Madis Mihkels (Est/Tartu2024), Tom Paquot (Bel/Bingoal), Laurenz Rex (Bel/Bingoal), Dion Smith (N-Z/BikeExchange), Mike Teunissen (P-B/Jumbo).
  • 12 coureurs partent : Jan Bakelants (Bel/ ???), Dimitri Claeys (Bel/arrête), Théo Delacroix (Fra/St Michel), Tom Devriendt (Bel/Q36.5), Quinten Hermans (Bel/Alpecin), Jan Hirt (Tch/Soudal – Quick Step), Alexander Kristoff (Nor/Uno-X), Andrea Pasqualon (Ita/Bahrain), Barnabas Peak (Hun/Human Powered), Domenico Pozzovivo (Ita/ ???), Corné Van Kessel (P-B/Deschacht-Hens), Kevin Van Melsen (Bel/arrête).
Les transferts dans les autres équipes World Tour pour 2023

14. Jumbo – Visma

Même si elle a perdu Tom Dumoulin (mais c’était en fait déjà le cas depuis un an), Mike Teunissen ou le champion des Pays-Bas Pascal Eenkhoorn, la meilleure équipe du monde (1re au classement Uci 2022) a encore renforcé son noyau en profondeur. Dylan Van Baarle, vainqueur de Paris-Roubaix, sera le co-leader dans les classiques flandriennes où Wout van Aert peut profiter de sa présence. Wilco Kelderman viendra renforcer le groupe de “montagnards” aux côtés de Primoz Roglic et Jonas Vingegaard et il peut jouer sa propre carte à l’occasion. Attila Valter est aussi un coureur complet. Mais que dire de Jan Tratnik, vraisemblablement un des équipiers les plus solides du peloton, une vraie machine à rouler. Enfin, avec le jeune Britannique Thomas Gloag, Jumbo-Visma prépare aussi l’avenir.

  • 24 coureurs restent : Edoardo Affini (Ita), Tiesj Benoot (Bel), Koen Bouwman (P-B), Rohan Dennis (Aus), Tobias Foss (Nor), Robert Gesink (P-B), Michel Hessmann (All), Lennard Hofstede (P-B), Olav Kooij (P-B), Steven Kruijswijk (P-B), Sepp Kuss (Usa), Christophe Laporte (Fra), Gijs Leemreize (P-B), Sam Oomen (P-B), Primoz Roglic (Slo), Timo Roosen (P-B), Milan Vader (P-B), Wout van Aert (Bel), Tosh Van der Sande (Bel), Mick Van Dijke (P-B), Tim Van Dijke (P-B), Jos Van Emden (P-B), Nathan Van Hooydonck (Bel), Jonas Vingegaard (Dan).
  • 5 coureurs arrivent : Thomas Gloag (G-B/Trinity), Wilco Kelderman (P-B/Bora), Jan Tratnik (Slo/Bahrain), Attila Valter (Hun/Groupama), Dylan Van Baarle (P-B/Ineos).
  • 5 coureurs partent : David Dekker (P-B/Arkea), Tom Dumoulin (P-B/arrête), Pascal Eenkhoorn (P-B/Lotto – Dstny), Chris Harper (Aus/BikeExchange), Mike Teunissen (P-B/Intermarché).

15. Movistar Team

Le seul groupe sportif espagnol du plus haut niveau ne subit que très peu de modifications, mais un seul des deux départs en vaut dix à lui seul. Pour la première fois depuis plus de quinze ans, l’équipe Movistar (autrefois Caisse d’Epargne et Île Baléares) va devoir vivre sans Alejandro Valverde qui était son phare et son pilier. Le Murcian, qui reste dans l’équipe pour s’y occuper des jeunes, pourra ainsi apporter son expérience et notamment au très jeune Ivan Romeo, 19 ans, formé dans l’équipe Hagens Berman Axeon d’Axel Merckx. Movistar compte sur Fernando Gaviria, écarté en raison de son manque de professionnalisme chez UAE, pour être le sprinter qui lui fait souvent défaut. Le Portugais Ruben Guerreiro qui vient de réussir, de loin, sa meilleure saison, vient renforcer le groupe autour d’Enric Mas.

  • 27 coureurs restent : Alexander Aranburu (Esp), Jorge Arcas (Esp), William Barta (Usa), Imanol Erviti (Esp), Ivan Garcia Cortina (Esp), Abner Gonzalez (Pur), Juri Hollmann (All), Gorka Izagirre (Esp), Johan Jacobs (Sui), Matteo Jorgenson (Usa), Max Kanter (All), Oier Lazkano (Esp), Lluis Mas Bonet (Esp), Enric Mas (Esp), Gregor Mühlberger (Aut), Mathias Norsgaard (Dan), Nelson Oliveira (Por), Antonio Pedrero (Esp), Vinicius Rangel (Bré), Oscar Rodriguez (Esp), Jose Joaquin Rojas (Esp), Einer Rubio (Col), Sergio Samitier (Esp), Gonzalo Serrano (Esp), Ivan Sosa (Col), Albert Torres (Esp), Carlos Verona (Esp).
  • 3 coureurs arrivent : Fernando Gaviria (Col/UAE), Ruben Guerreiro (Por/EF Education), Ivan Romeo (Esp/Hagens Berman).
  • 2 coureurs partent : Inigo Elosegui (Esp/Kern), Alejandro Valverde (Esp/arrête).

16. Soudal – Quick Step

Une page se tourne dans l’équipe de Patrick Lefevere avec les départs de plusieurs éléments “historiques” comme Mark Cavendish, Iljo Keisse ou Zdenek Stybar. Stijn Steels et Mikkel Honoré sont aussi partis.

Casper Pedersen arrive pour remplacer (dans le futur) Michael Morkov comme poisson-pilote des sprinters. Le Danois sera peut-être celui de Tim Merlier. Car le champion de Belgique sera, avec Fabio Jakobsen, le sprinter de la formation belge, et peut-être un peu plus encore dans certaines classiques. Enfin, Jan Hirt (vainqueur du Tour d’Oman et 6e du Giro) a été engagé pour renforcer le groupe de grimpeurs autour de Remco Evenepoel. Le Français Axel Laurence, laissé libre par la débâcle B&B Hotels, pourrait rejoindre le groupe.

  • 26 coureurs restent : Julian Alaphilippe (Fra), Kasper Asgreen (Dan), Andrea Bagioli (Ita), Davide Ballerini (Ita), Mattia Cattaneo (Ita), Rémi Cavagna (Fra), Josef Cerny (Tch), Tim Declercq (Bel), Dries Devenyns (Bel), Remco Evenepoel (Bel), Fabio Jakobsen (P-B), James Knox (G-B), Yves Lampaert (Bel), Fausto Masnada (Ita), Michael Morkov (Dan), Mauro Schmid (Sui), Florian Sénéchal (Fra), Pieter Serry (Bel), Jannik Steimle (All), Martin Svrcek (Svk, arrivé de Biesse le 21 juillet), Bert Van Lerberghe (Bel), Stan Van Tricht (Bel), Ilan Van Wilder (Bel), Mauri Vansevenant (Bel), Ethan Vernon (G-B), Louis Vervaeke (Bel).
  • 3 coureurs arrivent : Jan Hirt (Tch/Intermarché), Tim Merlier (Bel/Alpecin), Casper Pedersen (Dan/DSM).
  • 5 coureurs partent : Mark Cavendish (G-B/???), Mikkel Honoré (Dan/EF Education), Iljo Keisse (Bel/arrête), Stijn Steels (Bel/arrête), Zdenek Stybar (Tch/BikeExchange).

17. Trek – Segafredo

La formation américaine ne subit guère de bouleversements. Aucun des quatre départs ne touche un des leaders de l’équipe de Luca Guercilena. Celle-ci accueille trois nouveaux éléments dont les très jeunes et prometteurs Thibau Nys (quatrième Belge du groupe) et Mathias Vacek, à peine vingt ans tous les deux. L’Erythréen Natnael Tesfatsion, 23 ans, est annoncé comme un coureur de qualité, à l’image de son ami Biniam Girmay, mais sa progression a sans doute été freinée par les ennuis financiers vécus par l’équipe Drone Hopper dont il provient.

  • 26 coureurs restent : Jon Aberasturi (Esp), Filippo Baroncini (Ita), Julien Bernard (Fra), Marc Brustenga (Esp), Dario Cataldo (Ita), Giulio Ciccone (Ita), Kenny Elissonde (Fra), Tony Gallopin (Fra), Amanuel Gebreigzabhier (Eri), Asbjörn Hellemose (Dan), Markus Hoelgaard (Nor), Daan Hoole (P-B), Alex Kirsch (Lux), Emils Liepins (Let), Juan Pedro Lopez (Esp), Bauke Mollema (P-B), Jacopo Mosca (Ita), Mads Pedersen (Dan), Quinn Simmons (Usa), Mattias Skjelmose (Dan), Toms Skujins (Let), Jasper Stuyven (Bel), Edward Theuns (Bel), Antonio Tiberi (Ita), Antwan Tolhoek (P-B), Otto Vergaerde (Bel).
  • 3 coureurs arrivent : Thibau Nys (Bel/Baloise-Trek), Natnael Tesfatsion (Eri/Drone Hopper), Mathias Vacek (Tch/Gazprom).
  • 5 coureurs partent : Gianluca Brambilla (Ita/Q36.5), Jakob Egholm (Dan/Restaurant Suri), Alexander Kamp (Dan/Tudor), Matteo Moschetti (Sui/Q36.5), Simon Pellaud (Sui/Tudor).

18. UAE Team Emirates

Autour de Tadej Pogacar et, accessoirement, Joao Almeida et Juan Ayuso, ses leaders pour les grands tours, l’UAE Team Emirates continue à densifier son noyau. Les six départs (ou huit car deux coureurs ne seront peut-être pas conservés) sont très largement compensés par les sept arrivées annoncées. Felix Grossschartner, Domen Novak et Tim Wellens seront de solides équipiers tout terrain. Jay Vine et, surtout d’Adam Yates sont attendus comme deux des derniers coureurs qui doivent accompagner Pogacar, ou les autres leaders, en très haute montagne. À l’occasion, le Britannique pourra d’ailleurs jouer sa propre carte dans les épreuves d’une semaine ou dans un grand tour si “Pogi” n’y est pas.

  • 23 coureurs restent : Pascal Ackermann (All), Joao Almeida (Por), Juan Ayuso (Esp), George Bennett (N-Z), Mikkel Bjerg (Dan), Alessandro Covi (Ita), Finn Fisher-Black (N-Z), Davide Formolo (Ita), Felix Gross (All), Marc Hirschi (Sui), Alvaro Hodeg (Col), Vegard Stake Laengen (Nor), Rafal Majka (Pol), Brandon McNulty (Usa), Juan Sebastian Molano (Col), Ivo Oliveira (Por), Rui Oliveira (Por), Tadej Pogacar (Slo), Jan Polanc (Slo), Marc Soler (Esp), Matteo Trentin (Ita), Oliviero Troia (Ita), Diego Ulissi (Ita).
  • 2 coureurs incertains : Ryan Gibbons (AfS), Yousif Mirza (Uae).
  • 7 coureurs arrivent : Sjoerd Bax (P-B/Alpecin), Felix Grossschartner (Aut./Bora), Domen Novak (Slo/Bahrain), Jay Vine (Aus/Alpecin), Michael Vink (N-Z/Bolton Equities), Tim Wellens (Bel/Lotto – Soudal), Adam Yates (G-B/Ineos).
  • 6 coureurs partent : Andres Ardila (Col/Burgos), Alexys Brunel (Fra/Elite 2 depuis le 30 juin), Rui Costa (Por/Intermarché), Fernando Gaviria (Col/Movistar), Maximiliano Richeze (Arg/Elite 2 depuis le 30 juin), Joël Suter (Sui/Tudor).

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be