Paris-Nice : Troisième et sans doute dernière chance pour Tim Merlier et Arnaud De Lie

La 5e étape devrait sourire aux sprinters avant trois étapes finales très dures.

Eric de Falleur, envoyé spécial en France
FONTAINEBLEAU, FRANCE - MARCH 06 : De Lie Arnaud (BEL) of Lotto Dstny during stage 2 of the 81th edition of the Paris - Nice cycling race, a stage of 164km with start in Bazainville and finish in Fontainebleau on March 06, 2023 in Fontainebleau, France, 6/03/2023 ( Motordriver Kenny Verfaillie - Photo by Nico Vereecken / Photo News
Arnaud De Lie attend avec confiance et sérénité cette 5e étape qui devrait finir au sprint. Photo Nico Vereecken / Photo News ©NVE

La plus longue (212,4 km) étape du 81e Paris-Nice est au programme jeudi entre Saint-Symphorien-sur-Coise et Saint-Paul-Trois-Châteaux. C’est également la dernière possibilité offerte aux sprinters, et donc, notamment à Tim Merlier ou Arnaud De Lie, de s’illustrer cette semaine. En effet, la journée du lendemain risque d’être beaucoup trop musclée pour la plupart d’entre eux surtout si Pogacar tente d’enfoncer le clou avant l’étape reine de samedi.

Tout savoir sur la 81e édition de Paris-Nice

Trois difficultés des monts du Forez, en tout début de cette 5e étape, vont donner envie aux attaquants de se lancer dans une échappée au long cours mais, ensuite, le parcours épouse la rive gauche du Rhône pendant près de cent kilomètres. En général, la vallée du Rhône est venteuse mais celui-ci ne devrait souffler pour l’occasion qu’à 13, 14 km/h et venant du sud, donc de face. Ce qui va aider le peloton à tuer dans l’œuf les velléités offensives des plus courageux.

Un peu en dessous de Valence, la course franchira le fleuve pour s’en aller chercher quelque relief de la Drôme provençale mais ces montées ne sont ni assez longues, ni pentues, ni trop proches de l’arrivée que pour éliminer les sprinters. Néanmoins, ces deux brusques changements de direction, avec celui du retour vers l’arrivée, modifieront évidemment la direction du vent qui soufflera alors de côté, ce qui est toujours propice aux bordures.

Un énorme Tadej Pogacar s'impose au sommet et s'empare du maillot jaune

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...