Un départ sur les chapeaux de roue a créé des bordures dès les premiers kilomètres des 3 jours Bruges-La Panne, dernière classique belge du calendrier. La nervosité au sein du peloton a même propulsé quelques coureurs au sol après seulement huit kilomètres de course. C'est ainsi qu'on a vu plusieurs grands noms abandonner très tôt, dont Michal Kwiatkowski et Caleb Ewan.  

Il semble que le vélo du sprinteur australien avait un souci et c'est donc le coureur polonais d'Ineos qui s'est chargé de le ramener auprès d'un véhicule de son équipe, en lui proposant de s'asseoir sur son guidon. 

Une belle image pour la dernière course de la saison des deux hommes.