Le coureur, qui a signé la troisième victoire de sa carrière professionnelle, n'envisage pas de remporter l'épreuve

BRUXELLES Le Français Steve Chainel (BBox Bouygues Telecom) a remporté la première étape de la 34e édition des Trois jours de la Panne-Coxyde (2.HC), disputée mardi sur 198 km entre Middelkerke et Audernaerde, où il a devancé au sprint les Italiens Luca Paolini, 2e, et Enrico Gasparotto, 3e. Frédéric Amorison, 5e, est le premier Belge à l'arrivée.
Chainel qui s'est autorisé le luxe de lever les bras au ciel vingt-cinq mètres avant la ligne, endosse le maillot de leader du classement général.
Le Français de 27 ans était l'un des six rescapés d'un groupe d'attaquants partis à 120 kilomètres de l'arrivée.

"Je ne pensais pas que l'échappée irait au bout. C'est une surprise pour moi de m'imposer ici même si j'ai de bonnes jambes depuis quinze jours. Sur le final, j'avais de +super+ sensations", a expliqué Chainel qui avait pris la 4e place d'A travers la Flandre la semaine dernière.

"C'est ma première victoire en deux saisons pour BBox. Enfin ! Je suis doublement heureux car m'imposer en Belgique, c'est énorme. Je passe tous mes hivers ici pour participer aux épreuves de cyclo-cross, ma discipline préférée", a poursuivi le 4e des Mondiaux de cyclo-cross en 2006 aux Pays-Bas.
Chainel a su manoeuvrer finement en s'économisant un maximum durant la course.
"Il y a avait des hommes plus rapides que moi dans le groupe. Un moment, il y a eu aussi trois Liquigas: je n'avais donc pas à mener", a-t-il expliqué.

Le coureur, qui a signé la troisième victoire de sa carrière professionnelle, n'envisage pas de remporter l'épreuve, estimant n'avoir "aucune chance" jeudi lors du contre-la-montre final "face à une coureur comme (l'Ecossais David) Millar", 7e au classement général à 13 secondes.
Mercredi, la 2e étape emmène le peloton de Zottegem à Coxyde sur 214 km.

© La Dernière Heure 2010