Les Classiques Flandriennes du printemps sont terminées et ont enthousiasmé le public par leur spectacle. Mais ce n’est pas fini, les courses de haut niveau se succèdent rapidement! Après l’Amstel Gold Race et Paris-Roubaix, viennent le tour des Grandes Classiques Wallonnes de printemps: la Flèche Wallonne (20 avril 2022) et Liège-Bastogne-Liège (24 avril 2022), dont ŠKODA est le partenaire automobile officiel. Les organisateurs ont traditionnellement élaboré un beau parcours ambitieux. Mais où sont les points forts? Les sites suivants maintiendront les amateurs de cyclisme en haleine.

5. Quai des Ardennes

Le parcours de Liège-Bastogne-Liège 2022 ressemble très fort à celui de l’année passée. Le point de départ est une importante adaptation. En raison de travaux, le peloton ne démarrera pas de la place Saint-Lambert à Liège, mais du Quai des Ardennes. C’est à cet endroit que, tout comme l’an dernier, le vainqueur franchira la ligne d’arrivée, après 254,7km d’épuisement. Mais devrons-nous attendre les derniers mètres pour connaître l’issue de la course? Là est la question!

4. Côte de Stockeu

La côte de Stockeu, avec ses 12,5 % de pente, est la cinquième ascension du jour à Liège-Bastogne-Liège. Après la partie raide de la côte, vous découvrez un monument érigé en l’honneur d’Eddy Merckx: une plaque de bronze à son effigie, accompagnée d’une énumération de quelques-unes de ses 535 (!) victoires. Le choix de l’implantation de ce monument n’est pas un hasard: la Côte de Stockeu était le point d’attaque d’Eddy Merckx, qui a remporté Liège-Bastogne-Liège 5 fois! Qui pédalera sur sa voie?

3. Côte de La Redoute

La Redoute est bien sûr indispensable au parcours de Liège-Bastogne-Liège. C’est l’une des côtes les plus connues des Ardennes. Philippe Gilbert – qui participe pour la dernière fois cette année – est originaire de cette région, comme vous pouvez le constater grâce aux nombreux marquages sur l’asphalte. Les fans de cyclisme se souviennent peut-être aussi des images légendaires du duel entre un autre géant du cyclisme, Frank Vandenbroucke, et Michele Bartoli, sur La Redoute en 1999.

2. Côte de la Roche-au-Faucons

La Redoute était autrefois le clou du spectacle de Liège-Bastogne-Liège, mais depuis 2008, les coureurs doivent également affronter la Côte de la Roche-au-Faucons, une véritable épreuve pour les mollets, avec 11 % de pente ascendante. C’est la dernière pente, à 13km de la ligne d’arrivée. Ensuite, les coureurs descendent en direction du finish à Liège, et le successeur de Tadej Pogačar sera alors enfin connu.

1. Mur de Huy

La principale attraction de la Flèche Wallonne est traditionnellement le Mur de Huy, une forte côte de 1,3km, présentée à trois reprises aux coureurs, chaque fois en combinaison avec la Côte d’Ereffe et la Côte de Cherave. En général, le dénouement a lieu lors de la dernière ascension du Mur de Huy. Curieux de savoir si Julian Alaphilippe frappera encore une fois, et remportera la Flèche Wallonne pour la quatrième fois en cinq ans…

We love cycling! Découvrez pourquoi ŠKODA est idéale pour les passionnés de vélo