Rassuré après sa victoire au sommet du Mur de Huy sur la Flèche wallonne, Julian Alaphilippe a le regard rivé sur Liège-Bastogne-Liège, qu'il abordera avec le statut de favori. Aux côtés du champion du monde, l'équipe Deceuninck-Quick Step comptera sur Mauri Vansevenant, qui remplace Mattia Cattaneo, malade.

Le jeune coureur du Wolfpack est la révélation belge du printemps après sa 11e place au général du Tour du Pays basque mais aussi sa course impressionnante sur l'Amstel Gold Race malgré la malchance.

Des résultats qui ne passent pas inaperçus auprès d'Alaphilippe. Le Français sait que son jeune équipier pourra lui apporter beaucoup ce dimanche comme c'était le cas sur l'Amstel et la Flèche wallonne. "Mauri est fantastique", explique le champion du monde, "Il a déjà montré de très belles choses pour son âge. Il a un sacré caractère mais est également un garçon très gentil."

Leader du Wolfpack, Alaphilippe veut également guider son jeune équipier sur les courses qui lui tiennent à coeur : "Il est très à l'écoute et toujours prêt à apprendre. Je sais que je suis un exemple pour lui, donc j'essaye d'être là pour lui en lui donnant quelques conseils. Il a encore une grande marge de progression", estime le Français qui voit en lui un futur très grand coureur, "soyez rassuré : nous n'avons pas encore vu ses limites."