L'Espagnol, vainqueur de deux Tour de France, a confié ses impressions à nos confrères de Sporza.

Le nouveau calendrier de l'UCI a été dévoilé officiellement mardi. On y a appris que le Tour d'Italie se déroulerait finalement du 3 au 25 octobre. Pour Remco Evenepoel, dont le Giro était un grand objectif en ce début d'année, cela ne changera pas grand chose. Le jeune belge sera bien au départ de son premier grand tour en octobre prochain même si pour cela il doit faire une croix sur les classiques ardennaises qui constituaient un objectif important pour lui cette saison

Si Remco Evenepoel et son entourage ne trouvent pas réaliste de pouvoir jouer la victoire finale sur le Giro et que le Brabançon sera là avant tout pour prendre de l'expérience pour le futur et remporter l'une ou l'autre étape, d'autres suiveurs ne partagent pas cet avis.

Pour l'Espagnol Alberto Contador, qui a remporté pas moins de 7 grands tours tout au long de sa carrière, Remco Evenepoel peut remporter le Tour d'Italie dès cette année : "Je suis convaincu qu'il va se battre pour la victoire. La marche n'est plus aussi élevée", a-t-il déclaré durant l'émission Extra Time Koers sur la VRT, "Ses valeurs indiquent qu'il peut déjà se battre pour la victoire dans un grand tour même si nous devrons suivre cela jour après jour. Un effort de 20 minutes n'est pas la même chose qu'un effort de trois semaines. Sera-t-il encore aussi fort en troisième semaine", s'interroge tout de même Contador qui reste malgré tout prudent.

"Je pense que disputer le Giro pour commencer est un bon choix de sa part. Non pas parce que tous les meilleurs vont privilégier le Tour cette année car il y aura quand même quelqu'un comme Nibali en Italie cette année. Mais plutôt parce qu'au Giro, c'est plus rapidement un duel d'homme contre homme. Pour jouer la victoire sur le Tour, il faut une équipe très forte en montagne et cela, Evenepoel ne l'a pas chez Deceuninck-Quick Step", a poursuivi celui qui est désormais consultant pour Eurosport Espagne et qui a pu suivre de très près les exploits de notre compatriote depuis le début de sa carrière.

"Un tel talent, je n'en ai pas encore vu dans ma vie. Il réalise des choses incroyables. Il a remporté la Clasica San Sebastian, le championnat d'Europe chrono, le Tour d'Algarve... Evenepoel est un coureur comme nous n'en avons que rarement vu dans le passé. Évidemment Eddy Merckx reste le plus grand, mais c'était une autre époque. Désormais les coureurs se spécialisent plus."

De telles éloges de la part d'un des plus grands grimpeurs de l'histoire du cyclisme moderne, Evenepoel fait bel et bien partie de la cour des grands.