Pour les médias hollandais, Alberto Contador est revenu sur les deux nouveaux phénomènes du cyclisme: Remco Evenepoel et Mathieu van der Poel.

L'ex-coureur de 37 ans reste un spectateur très attentif du peloton. Aujourd'hui consultant, il s'est exprimé chez nos confrères de Wielerflits à propos notamment de la pépite Remco Evenepoel. Et, comme tout le monde, il ne tarit pas d'éloges sur le phénomène: "J’ai été en contact avec Remco à la fin de l’année 2018. Il m’a alors détaillé quelques chiffres, des résultats liés à des tests physiques. A la lecture de ces chiffres, je peux dire qu’il a de quoi lutter pour la victoire finale d’un grand Tour. La question est maintenant de savoir comment il va pouvoir récupérer étape par étape, et s’il peut garder de la force pour la troisième semaine d’un grand tour. Mais Remco Evenepoel a un rapport poids/watts pour envisager une victoire finale dans un grand Tour", explique-t-il.

Pour rappel, le mois dernier, le coureur de Deceuninck-Quick-Step avait annoncé qu'il allait courir son premier grand Tour sur le Giro d'Italie.


Ensuite, El Pistolero est revenu sur un autre ovni du cyclisme, Mathieu Van der Poel. Et il compare le Hollandais à une star d'un autre sport: "Mathieu van der Poel est le Messi du cyclisme. Même si vous n’êtes pas supporter de Barcelone, vous irez voir le Barça pour avoir la chance de voir jouer Messi. Avec van der Poel c’est pareil. Les gens se déplacent pour venir le voir, même sur les toutes petites courses. C’est incroyable et ce qu’il fait est extraordinaire." Rien que cela.