L’Américaine Chloé Dygert semblait très bien partie pour conserver son titre mondial du contre-la-montre féminin quand elle chuta très lourdement dans un virage. Après avoir frappé le rail de sécurité, elle bascula dans le ravin, comme Remco Evenepoel en Lombardie. Sur les réseaux sociaux, le Belge a d’ailleurs souhaité un prompt rétablissement à la jeune Américaine, évacuée consciente vers l’hôpital d’Imola. Jusqu’alors, elle avait dominé ses rivales, car elle devançait la Suissesse Marlen Reusser de 27 secondes et d’un peu plus encore la Néerlandaise Anna van der Breggen.

Celle-ci finit par se reprendre pour devancer finalement Reusser de 15 secondes et sa compatriote Elle Van Diik d’un peu plus d’une demi-minute. À trente ans, Van der Breggen comble une lacune dans son impressionnant palmarès en tête duquel trône bien sûr son titre olympique sur route, à Rio, où elle avait déjà tiré profit de la… chute de sa compatriote, laquelle apparaissait alors partie seule vers la victoire. Ces cinq dernières années, la Néerlandaise avait fini 2e du chrono arc-en-ciel à quatre reprises !

"Je ne peux le croire après tant de deuxièmes places, disait-elle. J’avais demandé de ne pas recevoir de temps intermédiaires. Je n’ai appris que j’avais gagné qu’en passant la ligne."

Pour les Belges engagées, la course a tourné au désastre, Sara Van de Vel a terminé à la 33e place, juste devant Ann-Sophie Duyck, 34e.