Remco Evenepoel abandonne le Tour d'Italie au soir de cette 17e étape.  Tombé dans la descente du Passo San Valentino alors qu'il venait de recoller au groupe maillot rose, le Brabançon ne repartira pas ce jeudi pour la 18e étape.

Evenepoel a terminé l'étape du jour tant bien que mal aidé par ses équipiers bien loin des meilleurs. Emmené à l'hôpital quelques minutes après son arrivée pour y passer un scanner, celui-ci a révélé qu'il ne souffrait pas de fracture mais il a de nombreuses abrasions ainsi qu'une contusion à la main gauche. Ce diagnostic a poussé l'équipe médicale à décider de faire abandonner le jeune Belge.

Dans le communiqué de son équipe, Evenepoel ne cachait pas sa déception de devoir quitter la course : "C'était un crash qui n'aurait jamais dû avoir lieu. Je ne sais pas ce qu'il s'est réellement passé devant moi", a confié le Brabançon, "je suis arrivé dans une courbe et j'ai vu des coureurs au sol. Je ne pouvais pas passer à droite parce que j'étais à côté d'un autre coureur, ce qui a fait que je n'ai pas pu éviter le crash."

"Je n'ai rien de casser mais cela n'a pas de sens de continuer avec une telle douleur. Je rentre en Belgique où je ferai d'autres scanners avant d'envisager la suite", a poursuivi le coureur de 21 ans, "Bien sur, c'est triste de quitter la course et mon premier grand tour si tôt mais c'était une chouette expérience et j'espère y revenir un jour. Je souhaite bonne chance à mes équipiers."