La pandémie de coronavirus avait paralysé le monde du sport pendant plusieurs mois l'année dernière. Le cyclisme avait vécu une saison 2020 condensée en quelques mois et espérait retrouver un calendrier normal cette année. Le Covid en a décidé autrement. Le Tour Down Under et la Cadel Evans Great Ocean Race, qui devaient lancer la saison en Australie, ont été annulés, tout comme le Tour de San Juan en Argentine, le Tour de Colombie, et le Tour d'Arabie saoudite et le Tour d'Oman au Moyen-Orient.

En Europe, le Tour de Valence, le Tour d'Andalousie, le Challenge de Majorque et le Tour de Murcie en Espagne ainsi que le Tour de l'Algarve au Portugal ont été reportés, tandis que le Circuit de la Sarthe a été annulé.

La tenue du 43e Grand Prix La Marseillaise est donc déjà un petit événement en soi. Première course de catégorie 1 de l'année, l'épreuve, remportée l'année dernière par le Français Benoit Cosnefroy, propose un parcours de 171 km avec départ et arrivée à Marseille.

Sept équipes WorldTour, parmi lesquelles Lotto-Soudal et Intermarché-Wanty-Gobert, seront au départ. Les formations continentales pro belges Bingoal-Wallonie-Bruxelles et Sport Vlaanderen-Baloise seront aussi de la partie.

Philippe Gilbert n'a plus couru depuis le BinckBank Tour fin septembre, lui qui n'était pas suffisamment remis de sa chute lors de la 1e étape du Tour de France le 29 août dernier. Le Remoucastrien, 38 ans et récent papa pour la troisième fois, reprendra la compétition dimanche au sein d'une équipe Lotto Soudal qui misera aussi sur Tim Wellens et l'Allemand John Degenkolb.

L'Italien Matteo Trentin, le Norvégien Edvald Boasson Hagen ainsi que les Français Tony Gallopin, Jonathan Hivert et Bryan Coquard figurent aussi parmi les favoris de l'épreuve.