Pas en jambes sur le championnat du monde de Louvain et à Paris-Roubaix, ses deux derniers objectifs de l'année, Wout Van Aert a mis un terme à sa saison avec un petit goût amer. Fatigué après une très longue saison, le Belge n'a pas pu jouer la gagne sur ces deux courses.

Van Aert est donc en vacances et ne compte bien en profiter pour se reposer : "Vous n’êtes pas près de me revoir, a-t-il expliqué à l'issue de Paris-Roubaix, "La saison a été très exigeante. J’ai besoin d’une longue période de repos, je l’attends avec impatience. J’espère m’arrêter au moins trois semaines."

Ce lundi, le vainqueur du Tour de Grande-Bretagne a confirmé lors du podcast De Tribune que durant ses vacances avec sa femme Sarah et son petit garçon Georges, il ne toucherait pas à son vélo : "Je le laisserai certainement de côté. Peut-être que j'enfilerai mes chaussures de course à l'une ou l'autre reprise."

Même son de cloche du côté de son entraîneur, Marc Lamberts qui a confirmé l'intention de mettre son poulain au repos pour une longue période : "Wout ne fera rien pendant trois à quatre semaines. Il va perdre toute ou du moins une grande partie de sa condition actuelle mais ce n'est pas un problème", a-t-il concédé au Laatste Nieuws, "je me moque de savoir ce que sera sa forme et son poids après ses vacances. S'il le faut, nous reprendrons de zéro."

Il faut dire que l'Anversois a connu une saison exceptionnellement longue, lui qui avait arrêté la saison 2020 sur route le 18 octobre 2020 (après le Tour des Flandres) après deux mois et demi de folie des Strade Bianche au Ronde en passant par le Tour de France, suite à l'interruption de la saison en raison du coronavirus.

Il avait repris la compétition un gros mois plus tard, le 28 novembre lors du cyclo-cross de Courtrai. Après avoir disputé 14 courses dans les labourés avec le Mondial d'Ostende en point d'orgue le 31 janvier, Van Aert est parti préparer la saison sur route en altitude. Une saison qu'il a commencé au Strade Bianche le 6 mars dernier et qui vient donc de s'achever ce dimanche...

Une reprise dans le cyclo-cross fin novembre

Une saison interminable et sans véritable pause qui ne sera sans doute pas reconduite cette année. Ce n'est qu'après ses vacances que le Belge fera le point avec l'encadrement de Jumbo-Visma pour connaître son programme cet hiver. Il pourrait reprendre comme l'an dernier au cyclo-cross de Courtrai fin novembre mais cette course pourrait arriver trop tôt et il ne reprendrait alors que le week-end du 4 ou 5 décembre. 

Mais dans l'ensemble, Van Aert devrait moins courir dans les labourés cet hiver et pourrait même faire l'impasse sur le Mondial qui se dispute fin janvier prochain à Fayetteville aux États-Unis. "Nous n'y sommes pas encore", tempère Lamberts, "en terme de plan d'entraînement il ne faudrait pas y aller. Mais il y a d'autres intérêts sportifs qui entrent en compte."

"Nous devons encore bien analyser la situation chez Jumbo-Visma et voir ce qui est possible pour arriver à un compromis acceptable", continue Lamberts, "Mais s'il participe au Mondial, on ne programmera de toute façon pas trop de course à la différence des autres années où Wout se rendait de cyclo-cross en cyclo-cross avant de disputer le Mondial, et ensuite de prendre un tout petit peu de repos pour tout aussi vite enchainer avec la préparation sur route. Cela ne me semble pas opportun."