L’Américain n’a pas apprécié que le récent sexagénaire le critique.

Dans le cadre de son soixantième anniversaire, Bernard Hinault a été invité par de nombreux médias à s’exprimer. Sur Europe 1, le Blaireau a cependant préféré esquiver une question concernant Lance Armstrong et ses casseroles de dopage.

"On ne parle pas de celui-là", a répondu le quintuple vainqueur du Tour de France. "Il a fait trop de mal au cyclisme. Avoir triché comme il l’a fait et surtout avoir menti… Non, ce ne serait pas la personne avec qui j’irais boire un canon."

Concernant le dopage, Bernard Hinault a toujours affirmé qu’il n’avait jamais triché. "Pourquoi voulez-vous en prendre ? Si, du café, comme vous, tous les matins."

Dans sa retraite texane, l’Américain a eu vent de ces propos. Et n’a pas apprécié du tout. Il l’a fait savoir sur Twitter. "Wow ! voilà une version révisionniste de l’histoire. Quand je serai vieux, je pourrai complètement modifier mon histoire moi aussi ?" a-t-il lancé, attaquant à son tour le Français, en mettant en doute son honnêteté.