Le Slovène a profité de la proximité (330 kilomètres) entre Eibar, où il a remporté le classement final du Tour du pays basque ce samedi, et Libourne, où se déroulera le contre-la-montre de la 20e étape du prochain Tour de France, pour effectuer une reconnaissance du parcours de 31 bornes. Mieux, Primoz Roglic a ensuite pris la direction de Laval (près de 500 kilomètres supplémentaires) pour reconnaître cette fois le contre-la-montre de la 5e étape, qui fera 27 kilomètres. 

Le tout en compagnie de Grischa Niermann, son directeur sportif qui a immortalisé ces reconnaissances sous la pluie.

Pas de répit, donc, pour le vainqueur de la dernière Vuelta qui prépare le prochain Tour de manière très studieuse après avoir perdu l'édition 2020 sur le dernier... contre-la-montre, à la Planche-des-belles-filles.