Eddy Merckx s'exprime sur la disparition de son ancien concurrent et ami, Raymond Poulidor.

Le "Cannibale" a rendu hommage sur RTL à son ancien adversaire sur les routes. Raymond Poulidor restera pour Merckx "un grand champion, un grand homme, un grand ami. Bien qu'étant concurrents, je pense qu'on a toujours eu une grande amitié l'un pour l'autre. C'est vraiment une grande perte pour le cyclisme" explique Eddy Merckx.

"Partout où on venait, 'Poupou', 'Poupou', 'Poupou'... C'était vraiment la coqueluche de tous les Français". "Il a un palmarès... C'est pas parce qu'il a été souvent 2e du Tour de France... Il a gagné des classiques, il a gagné Milan-San Remo (1961), il a gagné la Flèche wallone (1963), il a gagné le Tour d'Espagne (1964), des tas d'épreuves. C'était vraiment un super champion" se remémore le Cannibale.

Bardet: "C'est une grande perte pour le cyclisme"

En stage de pré-saison avec son équipe AG2R-La Mondiale, l'Auvergnat est revenu sur la mort d'une des grandes figures du cyclisme français.

La triste nouvelle du décès de Raymond Poulidor est tombée ce matin. L'éternel second était souffrant depuis quelques mois. Le monde du cyclisme a tenu à lui rendre hommage à l'image de Romain Bardet lors du stage de son équipe à Vaujany dans les Alpes: "C'est une triste nouvelle. Raymond était un personnage emblématique que l'on croisait souvent sur les différentes courses", a-t-il commencé.

Le leader de la formation française est également revenu sur la popularité du champion disparu: "Il était adoré du public. Il incarnait le cyclisme rural et constituait un véritable trait d'union générationnel. Il amenait ce rêve du Tour de France dans les petits villages. Son décès constitue incontestablement une grande perte pour le cyclisme."

Le monde du cyclisme eu deuil

Voici une liste de tweets de personnalités du monde du cyclisme qui rendent hommage à Raymond Poulidor.