Cyclisme Le sprinter irlandais a remporté la première étape et prend la tête du classement général.

Sam Bennett a devancé Theuns, Teunissen, Philippsen et Bauhaus dans un sprint massif sur une route glissante. Ce mardi, la deuxième étape devrait offrir une revanche à ses adversaires...

L'Irlandais Sam Bennett (BORA-hansgrohe) est donc le premier leader du BinckBank Tour cycliste (WorldTour) après sa victoire dans la première étape de cette course par étapes en Belgique et aux Pays-Bas disputée lundi sur 167,2km entre Beveren et Hulst aux Pays-Bas.

Le sprinter irlandais de 28 ans s'est imposé au sprint devant Edward Theuns (Trek-Segafredo) et le Néerlandais Mike Teunissen (Jumbo-Visma). Jasper Philipsen (UAE Team Emiraes) et l'Allemand Phil Bauhaus (Bahrain-Merida) sont 4e et 5e.

Quatre coureurs ont composé la première échappée de l'épreuve: le Polonais Lukasz Wisniowski (CCC), le Danois Lars Ytting Bak (Dimension Data), Aaron Verwilst (Sport Vlaanderne-Baloise) et Baptiste Planckaert (Wallonie-Bruxelles) côté belge. Le quatuor creusera une écart qui avoisinnera les trois minutes. Il était encore de deux minutes à 100km de l'arrivée et de 1:05 à 15 km de la fin de la course, disputée sous la pluie. Baptiste Planckaert et Aaron Verwilst ont été repris à 6 km de l'arrivée, Bak et Wisniowski l'ont été trois bornes plus loin.

C'est donc groupé que le peloton s'est présenté pour un sprint massif enlevé par Sam Bennett. Le champion d'Irlande, 6e de l'Euro dimanche à Alkmaar, a enlevé à Hulst la 38e victoire de sa carrière, la 9e en 2019.

La deuxième étape mardi conduira les coureurs de Blankenberge à Ardooie sur 169,1 km. La 15e édition de ce BinckBank Tour s'achève dimanche à Grammont.