Si des alternatives sont recherchées aux lieux de départ et d'arrivée aux Pays-Bas de jeudi (Philippine) et vendredi (Sittard-Geleen), celle de Zolder a été écartée. L'épreuve belgo-néerlandaise devait se poursuivre mercredi par un contre-la-montre de 11 km à Flessingue, aux Pays-Bas, mais les bourgmestres de Flessingue, Terneuzen et Sittard-Geleen, les trois villes néerlandaises devant accueillir la course, ont décidé d'annuler les étapes en raison des mesures de lutte contre le coronavirus, qui ont été renforcées aux Pays-Bas.

"Vu le délai très court, il est impossible de trouver une alternative (y compris les autorisations nécessaires). La journée de mercredi n'a d'autre choix que de devenir une journée de repos", ont expliqué les organisateurs dans un communiqué.

"Jeudi, le peloton ne prendra pas non plus le départ de Philippine et nous ne pourrons pas rouler vendredi vers le Limbourg néerlandais ni rallier l'arrivée prévue à Sittard-Geleen. Mais des alternatives se mettent rapidement en place. Pour éviter toute confusion, le BinckBank Tour continue donc jusqu'à samedi inclus avec, après la journée de repos de mercredi, des étapes jeudi, vendredi ainsi que l'étape finale samedi entre Ottignies - Louvain-la-Neuve et Grammont."

Le circuit de Zolder n'accueillera pas vendredi un contre-la-montre pour remplacer une étape initialement prévue entre Riems et Sittard-Geleen. La base aérienne flandrienne d'Ursel pourrait constituer une nouvelle option.

Pour pallier ce manque, les différentes formations présentes sur la course à étapes vont donc s'entraîner ce mercredi. L'équipe Lotto Soudal, avec entre autres Philippe Gilbert et John Degenkolb, a prévu une sortie de trois heures dans la région brugeoise.