Le directeur général Tomas Van Den Spiegel l'a confirmé mercredi lors de la conférence de presse durant laquelle la gouverneure de Flandre Orientale Carina Van Cauter a confirmé que les courses organisées dans sa province, dont le Tour des Flandres le 4 avril, se disputeront sans public.

"En fait, nous savions déjà depuis l'année passée, après le Tour des Flandres, que nous devrions organiser nos courses de 2021 de la même manière que la 'Vlaanderens Mooiste'", a expliqué Van Den Spiegel. "Concrètement, cela signifie que nous les organisons sans public et sans VIP. Aussi aux endroits cruciaux, comme les monts et les zones pavées, il ne pourra pas y avoir de public. Seuls ceux qui habitent le long du parcours peuvent venir jeter un coup d'œil, mais sans enfreindre l'interdiction de rassemblement, en portant un masque et avec la prudence nécessaire en matière de coronavirus. Nous mettons en place beaucoup de ressources afin que le fan de cyclisme ne perde aucune seconde de son sport favori. Et oui, cela coûte cher."

Les mesures prises en Flandre Orientale valent jusqu'au 5 avril et concernent le Circuit Het Nieuwsblad, qui marque le début de la saison cycliste en Belgique le 27 février, la Nokere Koerse (17 mars) et le Tour des Flandres (4 avril).

Flanders Classics organise aussi Gand-Wevelgem (28 mars), A Travers la Flandre (31 mars), le Prix de l'Escaut (7 avril) et la Flèche Brabançonne (14 avril).

"Ces mesures seront probablement étendues à d'autres provinces jusqu'à cette date", pense Van Den Spiegel à propos de l'interdiction de public. "La pandémie de coronavirus est une donnée en constante évolution. A un moment donné, des décisions seront prises aussi pour le Prix de l'Escaut et la Flèche Brabançonne. Pour ces deux courses, nous avons encore un peu de temps. Il n'y aura pas d'événements VIP pour ces courses. Mais il faut appeler un chat un chat et je ne vois pas le Prix de l'Escaut et la Flèche Brabançonne se tenir avec du public", a conclu Tomas Van Den Spiegel.