Vainqueur de la 1ère édition de la nouvelle course d’ASO, Tom Boonen est tourné vers le championnat du Monde

ROTTERDAM C’est avec une seconde d’avance sur André Greipel que Tom Boonen a remporté samedi à Rotterdam la 1ère édition de la World Ports Classic, l’épreuve d’ASO dont la deuxième et dernière étape a été remporté au sprint par le Néerlandais Theo Bos.

Le succès du coureur de Rabobank a fait le bonheur du champion de Belgique Boonen, vainqueur vendredi et troisième le lendemain puisqu’il était sous la menace directe de Greipel, deux fois deuxième, mais finalement devancé par le jeu des bonifications, au terme d’une nouvelle épreuve très intéressante dans son premier volet, un peu moins samedi, mais qui a le mérite d’exister et demande évidemment à être revue.

“On a connu deux étapes difficiles, hier (vendredi) et aujourd’hui (samedi)”, disait le coureur d’Omega Pharma-Quick Step, samedi après sa victoire. “On a eu deux étapes difficiles, très rapides, où tout l’art du cyclisme a été passé en revue. Ça allait sans doute un peu moins vite dans cette 2e étape, mais la finale a été, comme souvent avant un sprint, dangereuse et nerveuse. C’était primordial d’avoir une bonne position et de finir parmi les trois premiers (NdlR : encore fallait-il que Greipel ne gagne pas). Heureusement, j’ai pu compter sur l’aide précieuse de mes équipiers. Je gagne d’une seconde, c’est juste, mais suffisant !”

Le héros du printemps (quatre succès de rang dans des classiques pavées du WorldTour) a surtout pu mesurer combien il est déjà bien alors que la dernière partie de la saison débute. C’est évidemment le mondial de Valkenburg qui en sera le point d’orgue, le dimanche 23 septembre, et Tornado Tom en sera l’un des favoris, c’est certain.

“Je suis très heureux de cette victoire et aussi de celle de vendredi, acquise devant mes supporters, ce qui lui donne beaucoup de valeur car je n’ai pas souvent l’occasion de courir et de gagner chez moi”, affirmait encore Boonen. “Je suis plus encore satisfait de ma condition qui est même meilleure que je ne pensais.”

Car l’Anversois a un but évident : retrouver le maillot arc-en-ciel qu’il a conquis en 2005.

“Je suis bien dans le schéma que je me suis fixé en vue du mondial”, dit-il encore. “Dès lundi (aujourd’hui), je commence l’entraînement spécifique en vue de Valkenburg sur un circuit qui ressemble à celui du mondial.”

Hier, le Campinois a couru le Grand Prix Scherens, qu’il a terminé 87e, bien au chaud au sein du peloton, non sans avoir, au préalable, effectué plusieurs efforts.



© La Dernière Heure 2012